SNUipp-FSU Tarn 81
https://81.snuipp.fr/spip.php?article1151
Grille salariale et tableau d’avancement (mise à jour juin 2021)
mardi, 1er juin 2021
/ Gabude

Exemple

Une professeure des écoles à l’échelon 6 : son indice au 1er février 2017 est de 478.

Son salaire brut mensuel se calcule de la façon suivante :

Indice multiplié par la valeur mensuelle du point :

478 X (56.2323/12) = 2239,92 €

Cotisations retirées du traitement indiciaire brut

Les cotisations suivantes sont retirées du traitement indiciaire brut :

La cotisation de la MGEN (mutuelle générale de l’éducation nationale) est également déduite directement du salaire pour les adhérents. Son montant est variable selon les situations.

Peut s’ajouter au traitement :

Le supplément familial de traitement (SFT) est un élément de traitement à caractère familial, ouvert en fonction du nombre d’enfants à charge. Il comprend un élément fixe et un élément proportionnel  :

Transfert primes-points (TPP)

Certains postes ouvrent droit à une bonification indiciaire (BI) et/ou une nouvelle bonification indiciaire (NBI) : c’est un mécanisme qui ajoute des points à l’indice détenu.

Exemple :

  • PE 6e échelon + directeur d’école 7 classes :
  • 492 pts (corps et échelon) + 30 pts (BI) = 522 pts

A lire : Indemnités : taux et montants

Les tableaux d’avancement au 1er janvier 2021

Une promotion, c’est le passage à l’échelon supérieur. On est promu dès qu’on atteint une ancienneté suffisante dans l’échelon (voir tableau).

Le protocole PPCR a mis fin au système d’avancement à trois vitesses.

Désormais, la cadence d’avancement est la même pour tous, sauf lors du passage aux 7ème et 9ème échelons au sein de la classe normale et lors de chaque changement de grade (hors-classe, classe exceptionnelle). Le principe d’un déroulement de carrière sur au moins deux grades est acté. Tous les enseignants déroulant une carrière complète pourront accéder à l’indice terminal de la hors-classe. Un troisième grade, la classe exceptionnelle est créé. Il est réservé aux enseignants ayant des missions particulières et à ceux reconnus « méritants ».

Tableau d’avancement des professeurs des écoles

EchelonsDurée échelon en annéeindiceTraitement brutTraitement net
113901 828 €1 430 €
214412 067 €1 622 €
324482 099 €1 648 €
424612 160 €1 697 €
52,54762 231 €1 753 €
62 (avec accélération) ou 34922 306 €1 813 €
735192 432 €1 914 €
82,5 (avec accélération) ou 3,55572 610 €2 057 €
945902 765 €2 180 €
1046292 948 €2 327 €
116733 154 €2 492 €

Tableau d’avancement des professeurs des écoles hors classe

EchelonsDurée échelonindiceTraitement brutTraitement net
32 ans 6 mois6683 130 €2 476 €
42 ans 6 mois7153 351 €2 652 €
53 ans7633 575 €2 833 €
63 ans8063 777 €2 994 €
7 - 8213 847 €3 050 €

Tableau d’avancement des professeurs des écoles en classe exceptionnelle

EchelonsDurée échelonindiceTraitement brutTraitement net
12 ans6953 257 €2 577 €
22 ans7353 444 €2 727 €
32,5 ans7753 632 €2 878 €
43 ans minimum8303 889 €3 084 €

Au-delà de l’échelon 4, il existe 3 échelons spéciaux débouchant sur l’indice 972 !

Tout ces tableaux donnent une valeur approchée de nos salaires, arrondies à l’euro, pour la zone 3 (ensemble du département du Tarn)

Les changements récents :

Les indemnités

Certains postes, certaines missions font l’objet du versement d’une indemnité (parfois appelée « prime »).

A lire :

A lire aussi :

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.