www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
19 janvier 2021

Carte scolaire : une dotation négative pour le Tarn et 29 fermetures envisagées par la DASEN.

La carte scolaire pour la rentrée 2021 s’annonce d’ores et déjà très compliquée pour le département du Tarn.

Le ministère a octroyé une dotation de seulement 50 postes pour l’académie de Toulouse. Dans ces conditions, la dotation pour notre département est nulle. ZERO postes !

Pire, les mesures prises par Blanquer au printemps dernier, c’est à dire ne pas fermer en milieu rural, officiellement à cause de la crise sanitaire mais officieusement car en pleine élections municipales, ne seront pas compensées.

L’équivalent de 6,65 postes sont à "rembourser" au titre de l’année scolaire 2020.

De plus, cette carte scolaire verra une petite augmentation des décharges des directeurs.trices (petites écoles, 9 et 13 classes), la limitation des effectifs en GS en REP et le début du 24 par classe en GS, CP et CE1 pour les autres écoles du département, mais aussi la création de dispositifs, hors la classe, voulus par le Ministère. Le tout non abondé bien sûr !

Soit en réalité une carte scolaire largement négative pour la rentrée prochaine !!!!

La DASEN envisage ainsi

29 fermetures et seulement 10 ouvertures de postes

Nous vous conseillons fortement de saisir l’enquête de carte scolaire que nous vous avons envoyée il y a quelques jours (nous enverrons une relance très rapidement).

En mars dernier, Macron avait fait un plaidoyer pour les services publics, en première ligne et indispensable au fonctionnement de notre société. Il avait été alors question de "quoi qu’il en coûte" !

Le département du Tarn va certes perdre des élèves dans le premier degré. Les écoles menacées par une fermeture de classe bénéficient, en terme d’effectifs, de conditions correctes pour enseigner et apprendre. Au nom de l’équité, la DASEN actera des fermetures.

 

NON, l’équité dans un contexte de grave crise sanitaire, sociale et économique serait :

 

- d’ouvrir massivement des classes afin que chacun et chacune se trouve dans de meilleures conditions,

- de reformer des antennes RASED complètes,

- d’accroître les moyens en remplacement pour éviter les classes non remplacées

- et permettre le départ en formation sur temps de travail,

- de recréer les "plus de maîtres de que de classes"

 

Comme pour la santé, il semblerait que l’école ne soit pas la priorité de ce gouvernement !

C’est pourquoi le SNUipp-FSU appelle toute la profession à se mobiliser le 26 janvier prochain pour réclamer un plan d’urgence pour l’école nécessitant des moyens, une autre conception du métier et des salaires revalorisés. Une mobilisation qui s’inscrit dans une dynamique de mobilisations sectorielles avant la journée d’action interprofessionnelle le 4 février prochain.

La carte scolaire, une autre bonne raison d’être en grève et en manifestation à 14h, place du Vigan à Albi

Mardi 26 janvier !

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.