phone_callback

Scolarisation des 3 ans : dérapage du ministre

Ainsi donc l’abaissement de l’instruction obligatoire à 3 ans permettrait-il de lutter contre le fondamentalisme religieux qui aurait tendance à éloigner les filles de l’école. Le ministre se prend les pieds dans le tapis, mais le mal est fait.

Publié le 03-09-2019 - MAJ il y a 3 ans