phone_callback

Le DASEN refuse les temps partiels à 80% non annualisés

Malgré les arguments du SNUipp-FSU, le DASEN, invoquant le manque de postes de remplaçantEs, refuse cette quotité hors d'un cadre annualisé et impose en remplacement le 75 % (bien moins intéressant financièrement pour les personnels) ou un renoncement au temps partiel. Le gouvernement en supprimant des postes, non seulement lèse les élèves en n'assurant pas de bonne conditions d'enseignement, mais lèse aussi ses personnels en ne leur permettant pas d'accéder à leurs droits !

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 11 ans