phone_callback

Grève du 22 mai : l'éducation au premier chef

Suppressions de postes, recrutements de contractuels, affaiblissement de la représentation syndicale, développement du salaire au mérite... Les projets du ministère suscitent une forte inquiétude chez les personnels de L’Éducation nationale. [|STATUTS/SALAIRES Dans toute la Fonction publique Grève unitaire le 22 mai RDV à Albi à 10 h 30 – PLACE DU VIGAN TOUS ENSEMBLE POUR LA DEFENSE DE NOS SERVICES PUBLICS|]

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 5 ans