SNUipp-FSU Tarn 81
http://81.snuipp.fr/spip.php?article900
Absentéisme : une circulaire qui déclare la guerre aux plus fragiles
lundi, 21 mars 2011
/ Gabude

Bel échafaudage sur papier glacé dont les piliers sont l’intimidation des parents( à qui on va présenter lors de la première inscription la série de mesures prévues pour limiter l’absenteisme de leurs enfants ), signalement policier, augmentation des tâches quotidiennes des directeurs et des collègues( en cette période d’engouement pour les fusions d’écoles ...) ; est-ce la réponse efficace aux difficultés des familles et à la problématique sociale grandissante ?

L’école, ascenseur social qui permettait d’émerger socialement, ne va-t-il pas fonctionner en sens inverse, en ajoutant de la difficulté aux difficultés ? C’est ce que laisse présager la suppression des allocations familiales pour les familles les plus en difficulté.

JPEG - 70.8 ko
absent

La circulaire s’appuie sur la législation en cours ( renvoie au Code de l’Action sociale et des familles des mairies et du Conseil Général ) puisqu’elle propose comme action le signalement à ces collectivités territoriales ; ceci semblant ignorer que leur budget est à la baisse : l’ État n’ayant pas tenu ses engagements d’accompagnement financier. Par ailleurs, la politique de la ville qui concerne les zones sensibles semble avoir un futur incertain et ne fait que s’ajouter à la constante réduction des moyens pour l’Éducation .

Cette circulaire veut s’attaquer au problème de l’absentéisme scolaire en s’en tenant à des procédures répressives. L’ Angleterre a déjà expérimenté ce genre de politique : emprisonnement de plus d’une centaine de parents et milliers d’amendes infligées. Elle a vu dans le même temps le taux d’absentéisme passer de 0,7 % à 1 %...

Ce que demande le SNUipp- FSU , c’est l’accompagnement des familles en difficultés et des moyens supplémentaires pour l’Éducation.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.