SNUipp-FSU Tarn 81
http://81.snuipp.fr/spip.php?article621
Communiqué du SNPI-FSU, syndicat des personnels d’ inspection de la FSU
mercredi, 7 janvier 2009
/ Thomas

Attendu depuis plus d’un an, le dispositif d’évaluations nationales de bilan des CM2 vient d’apparaître sur les boîtes à lettres électroniques des inspecteurs chargés des circonscriptions du premier degré.

D’emblée, il apparaît plusieurs traits caractéristiques des méthodes en cours, traits qui interrogent :

L’ensemble de cette opération est présenté par le ministère comme le point d’orgue de sa grande réforme de l’école primaire. Son succès constitue pour lui un objectif fondamental. Dès lors, pendant tout le mois de janvier et la première partie du mois de février, les directeurs d’école, les maîtres de CM2 et les équipes des inspections de circonscription consacreront toute leur énergie à cette réussite. Le reste sera mis entre parenthèses. Sauf les menaces de sanctions et les retenues sur salaires des enseignants poussés à la révolte.

Au stade où nous nous trouvons, plus rien n’étonne les inspecteurs. Le début de l’année 2009 s’annonce donc passionnant. Mais derrière la comédie, se cache hélas la tragédie d’une école publique malmenée en permanence depuis un an. Et cela, au nom d’une idéologie directement inspirée par le management concurrentiel, la menace de sanction des individus, et le culte du chiffre. Au final, qu’évaluera-t-on ? Les résultats des élèves, l’efficacité des maîtres, celle des inspecteurs, ou la clairvoyance du ministère ? L’avenir nous le dira.

Paris le 05 janvier 2009

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.