SNUipp-FSU Tarn 81
http://81.snuipp.fr/spip.php?article1621
Compte rendu de groupe de travail 3ème phase du mouvement du 28 août 2014
jeudi, 4 septembre 2014
/ Thomas

École Herriot

Nous avons lu une déclaration préalable sur le drame de l’école Herriot et ses conséquences.

PDF - 115.1 ko
motion capd du 28 aout 2014

Un point a été fait par la suite par l’administration sur la situation de l’école à l’approche de la rentrée : tous les enseignant-es titulaires de l’école ont souhaité rester, ainsi que 2 collègues qui y étaient affectés à titre provisoire et un collègue BD et une collègue ZIL qui exerçaient sur l’école l’an dernier. Une décharge totale a été attribuée pour la direction.

Mouvement 3ème phase

32 collègues restaient sans affectation à l’issue de la 2nde phase du 4 juillet, auxquels se sont ajoutés 11 collègues intégrés dans le département par inéats (2 non compensés + 9 par échanges terme à terme entre départements). Parmi ces 43 collègues, 8 ont ou avaient fait des demandes de temps partiel (5 parmi les collègues du département et 3 parmi les inéats).

Un point a été fait sur les candidat-es s’étant présenté aux commissions d’entretien pour les postes à profil.

Un nombre important de demandes d’arrangement de rentrée a été formulé auprès de l’administration et dont nous avions pour la plupart les copies, les collègues ayant de plus en plus le réflexe d’informer les délégué-es du personnel SNUipp-FSU. La DASEN a rappelé en préambule que ces demandes étaient traitées en priorité pour les cas sociaux ou médicaux, mais a accordé des arrangements quelques minutes plus tard en dehors de ces situations. Le SNUipp-FSU, tout en reconnaissant des difficultés de natures différentes dans ces situations, refuse de juger des demandes recevables et d’autres irrecevables. Dans les demandes refusées, des collègues vont être à plus d’une heure de route de leur domicile ou seront dans l’impossibilité d’organiser la garde de leurs enfants... Ces situations sont selon nous des conséquences des suppressions de postes (et des non re-créations promises) des dernières années et donc de l’immobilisme des personnels qui en découle.

4 demandes d’arrangement et 2 demandes de maintien sur poste ont été acceptées. Les affectations ont alors été faites au barème en nommant au plus proche du domicile. 12 collègues sont en attente d’affectation (CAPD du 5 septembre) et sont mis à disposition auprès d’un IEN dans une école de la circonscription.

PES

2 catégories de PES vont exercer cette année scolaire :

Inéats exéats

Le bilan est donc de 11 inéats et 9 exéats : 9 échanges terme à terme entre départements et 2 inéats non compensé. Sur ces 11 intégrations, 3 ont demandé à exercer à temps partiel. Ce bilan est bien maigre et atteste une nouvelle fois des grandes difficultés que rencontrent les enseignant-es dans leurs possibilités de mobilité.

Calendrier des instances

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.