SNUipp-FSU Tarn 81
http://81.snuipp.fr/spip.php?article1218
Le SNUipp demande la suspension du LPC
mardi, 4 septembre 2012
/ Gabude

Dans un contexte de concertation en vue de la préparation d’une nouvelle loi pour l’école, il est important que le ministère revienne sur certains dispositifs et consignes jugés peu utiles ou inadaptés. C’est notamment le cas du Livret personnel de compétences, sensé attester de la maîtrise des paliers du socle commun et imposé dans les écoles depuis la rentrée 2010. D’ailleurs le ministre lui-même, dans la Lettre qu’il a adressé aux enseignants en vue de la rentrée, l’a souligné : « Le livret personnel de compétences actuel est inutilement complexe ». Les dispositifs d’évaluation seront logiquement modifiés puisque « la conception et les composantes du socle commun seront repensées ». Sur le terrain, les équipes enseignantes n’en percevaient déjà ni le sens, ni l’intérêt pédagogique pour la réussite des élèves, comme le SNUipp en a souvent témoigné. De plus cet outil était peu compréhensible pour les parents et faisait souvent doublon avec les livrets élaborés par les enseignants. Face à cette succession d’évidences, le LPC apparaissant d’ores et déjà caduc, le SNUipp demande au ministre de bien vouloir « suspendre la mise en œuvre de ce livret personnel de compétences dans l’attente de nouveaux outil cohérents de suivi des progrès et des acquis des élèves. »

PDF - 46.9 ko
27_08_12_courrier_vincent_peillon_lpc-1
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.