www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2011

Compte rendu du groupe de travail du mardi 14 juin 2011

Ce groupe de travail a traité des congés et des autorisations d’absence dans le cadre de préparation d’une circulaire d’information de l’IA.

Nous y avons également posé des questions sur les inéats-exéats, les emplois aidés, les professeurs des écoles stagiaires.

Autorisations d’absence

L’IA souhaite faire une circulaire pour rappeler les textes concernant les différents congés et les autorisations d’absence.

Après une présentation de l’IA sur la « situation particulièrement avantageuse » concernant les moyens de remplacement dans le Tarn au regard des moyennes nationales et académiques, situation qui lui aurait permis de fermer que des postes de remplaçant-es plutôt que des postes classes lors de la dernière carte scolaire, le SNUipp-FSU a rappelé, d’une part que la carte scolaire était de l’entière responsabilité de l’IA, et d’autre part que nous ne connaîtrions pas de problèmes de remplacement si important si la situation était si idyllique. Par ailleurs, nous avons souligné que, à quelques méconnaissances des textes ou rares abus près, l’immense majorité des demandes d’autorisation d’absence étaient parfaitement justifiées, et qu’un refus était alors très mal perçu et mal vécu par les collègues.

Rappelons en outre que l’IA a décidé dès la rentrée prochaine d’instituer un délai de carence de 48h pour les remplacements d’enseignant-es absent-es.

Quelle logique à refuser des autorisations d’absence (généralement de 24 heures) sous prétexte d’un manque de remplacement (les fameuses nécessités de service), alors que l’administration ne remplace plus systématiquement des absences de moins de 3 jours ??

Cette circulaire, après les modifications que nous avons apportées lors du groupe de travail, sera prochainement envoyée dans les écoles.

Inéat-Exéat

Pas de bouger pour l’instant : le recteur ne permettant pas à l’IA d’augmenter le surnombre du département en prononçant des inéats, et l’IA étant désireux en ne prononçant pas d’exéats de conserver cette situation de surnombre qui lui permet d’avoir des moyens supplémentaires, la situation est donc bien bloquée.

Seul entre 0 et 5 inéats non compensés pourraient être acceptés pour des cas prioritaires de handicap ou pour raisons médicales.

Quelques autres situations pourraient aussi être débloquées à la suite de notre demande de faire des échanges terme à terme entre département, sous réserve de l’accord des IA des départements concernés. 3 échanges pourraient se faire : entre le 81 et le 82, entre le 81 et le 41, entre le 81 et le 13.

Recrutement des AVS et EVS

Suite à la publication du rapport Blanc (qui préconise l’embauche des AVS en accompagnement aux élèves handicapés sur des contrats plus long de 6 ans type aides éducateurs) et aux propos du Président de la République lors de la seconde Conférence nationale du handicap, nous avons appris que l’Inspection Académique avait demandé à Pôle Emploi de suspendre tous les recrutements d’emplois aidés, aussi bien dans l’ASH que pour l’aide administrative. Le SNUipp-FSU a interrogé l’IA, qui a démenti avoir donné cette consigne !

Après une intervention téléphonique de notre part à la suite de ce groupe de travail, il nous a bien été confirmé par la secrétaire générale de l’IA que les recrutements d’EVS d’aide à la direction étaient bloqués jusqu’au 23 juin, en attendant que le ministère alloue ou non le budget nécessaire pour les recrutements et pour faire face aux recours aux Prud’hommes pour défaut de formation que la FSU a impulsé dans le département.

PES et master en alternance

Le SNUipp-FSU a posé un certain nombre de questions :

  • La formation des 9 futurs PES l’année prochaine devrait prendre la même forme que cette année à quelques petits aménagement près.
  • Un master en alternance est envisagé dans l’académie : il s’agit de faire effectuer aux étudiant-es des masters enseignement 2ème année un stage filé d’une journée par semaine dans une école. Ces masters seraient mis en place dans des départements ou la promo entière serait concernée (pour les masters préparation aux métiers de l’enseignement) et sur des « petites disciplines » (type philo) pour le 2nd degré. Le SNUipp-FSU a rappelé son opposition a ce principe car il n’est bénéfique ni pour les étudiant-es, ni pour les écoles : cela introduit de la précarité dans les écoles en utilisant des étudiants non formés comme moyens d’enseignement ; les étudiant-es vont devoir gérer trop de choses en une seule année (valider le master, rédiger un mémoire, préparer le concours et donc préparer, corriger,etc un jour de classe par semaine...). Il est urgent d’arrêter cette casse tous azimut de la formation et de revenir à une véritable formation professionnelle articulant théorie et pratique au sein des IUFM.
  • Accueil des stagiaires avant la rentrée : il est prévu que cet accueil se fasse dans la semaine du 29 août au 2 septembre. On nous a assuré que les PES seraient invités et qu’aucun personnel (PEMF, conseillers pédagogiques) ne serait mobilisé pour cet accueil en dehors de leur temps de service, et que tout cela se faisait sur la base du volontariat. Contactez le SNUipp-FSU en cas de pression.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.