www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Début de carrière  / EtudiantEs en Master 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
4 février 2010

Groupe de travail stages PE1 mastérisation

Ce groupe de travail du 2 février 2010 était essentiellement dévolu à la réforme de la formation.

L’ensemble des syndicats ont rappelé leur opposition à cette réforme.

Le SNUipp et SUD Education ont une nouvelle fois dénoncé les conséquences de cette réforme qui supprime la formation professionnelle des futur-es enseignant-es, qui va priver les couches populaires de l’accès aux métiers de l’enseignement, qui va ouvrir la porte à une embauche massive de personnels précaires (masterisé-es non reçu-es au concours), qui remet en cause le statut de fonctionnaire dans le Service Public d’Education... Le SNUipp et SUD Education refuse de rentrer dans de la co-gestion avec l’administration et dans l’accompagnement de la mise en place d’une réforme qu’ils rejettent en bloc. Tous les efforts déployés lors de ce groupe de travail (idem pour les suivants) ne pourront qu’atténuer les conséquences de la disparition des IUFM, ils n’amélioreront en rien la formation des maîtres.

En début de séance, l’Inspecteur d’académie a décrit la situation dans laquelle va se mettre en place cette réforme, avec :

  • la mise en place pour l’année prochaine de stages en responsabilité de 4 semaines pour les étudiant-es de master2 (cette année 1semaine qui aura lieu entre mars et avril pour les étudiants préparant le concours) et trouver environ 60 lieux de stages pour les futur-es étudiant-es de master2 (75 cette année).
  • et l’arrivée des reçu-es au concours 2010 dans les classes à la rentrée en septembre 2010 (pour rappel, ils-elles seront 2/3 de leur temps en classe et 1/3 en formation). L’IA va donc devoir réserver 25 à 30 postes pour ces nouveaux PE. Ces stagiaires vont donc être nommé-es sur des postes à l’année, mais devront lâcher leur classe 12 semaines dans l’année... L’option de l’IA serait de créer un surnombre en personnels dans le département (en faisant entrer plus de collègues qu’il n’en laisse sortir lors des permutations informatisées) : ces personnels en surnombre seraient placés en doublette dans les classes des stagiaires. C’est donc un système de compagnonnage qui se met en place, une formation au rabais qui ne remplacera pas une vraie formation professionnelle articulant la théorie et la pratique.

Dans le contexte d’une carte scolaire plus que tendue avec seulement 10 postes supplémentaires pour 206 élèves en plus, cette dotation étant totalement annihilée pour couvrir les décharges des écoles de 4 classes, le mouvement s’annonce extrêmement difficile.

Entre les suppressions massives de postes cette année et les classes en doublette l’année prochaine, les parents d’élèves auront du mal a s’y retrouver !

Le SNUipp s’oppose à ces dérives préjudiciables au service public, tant pour les élèves que pour les personnels. Il demande à nouveau l’abandon de cette réforme ainsi que le retrait des textes d’application déjà publiés.

Pour signifier notre refus de la réforme actuelle de la formation des enseignants, et tout particulièrement sur la mise en place des stages en responsabilité pour les étudiants en cette année transitoire, nous vous rappelons qu’une motion intersyndicale (SNUipp, SE et SGEN) est proposée aux conseils des maîtres (voir pièce jointe). Merci de vos retours.

PDF - 124.5 ko
Motion unitaire stages PE1

Stages PE1 pour cette année de transition :

Afin de positionner les 75 étudiant-es sur des stages en responsabilité, l’IA a choisi de les regrouper (de 3 à 8) sur des écoles de plus de 7 classes sur 3 périodes différentes. Les stages seront encadrés par les IMF.

Le tableau en pièce jointe résume les répartitions par école.

PDF - 111.6 ko
Répartition des stages en responsabilité PE1

Dans chaque école indiquée, un nombre d’enseignant-e correspondant au nombre de stagiaires seront en formation dans la circonscription. Cette formation sera pilotée par les IEN à partir de besoins qu’ils ont identifiés ...

Les enseignant-es ayant des sorties programmées sur ces périodes pourront retourner sur leur classe pour les encadrer. Sinon, ces sorties seront annulées.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.