www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
13 décembre 2009

Compte rendu CAPD Promotions du 11 décembre 2009

Promotions, remplacements, souffrance au travail
Promotions

Le projet de l’administration a été validé par la CAPD.

Les délégué-es du SNUipp ont veillé à ce que les règles soient bien respectées, notamment concernant l’attribution des restes. Nous nous tenons à votre disposition dès maintenant pour vous informer sur votre avancement et répondre à toutes vos questions. Un courrier individuel est envoyé dès aujourd’hui à chacun-une des collègues promu-es.

Nous avons déposé une motion (pièce jointe) revendiquant l’avancement automatique de tous les Instituteur-trices et Professeur-es des Écoles au rythme du grand choix (comme les IEN), ainsi que la suppression de la hors classe avec reconstruction de la grille actuelle de la classe normale des Professeur-es des Écoles ( 11 échelons ) avec indice terminal 783.

Pour rappel :

  • Les promotions des instituteurs-trices se font par année civile, du 1er janvier au 31 décembre.
  • Les promotions des professeurs des écoles se font par année scolaire, du 1er septembre au 31 août.
  • Le barème en vigueur dans le Tarn = AGS au 31/08/2009 + Note au 31/08/2009 (+ correctif : 0,25 pts par année de retard à partir de la 2ème année) + ancienneté particulière (services effectués avant 18 ans)

Vous pouvez également consulter nos dossiers sur le site départemental :

Le barème des derniers promus 2010 pour chaque échelon

Les tableaux d’avancement (durée entre chaque échelon)

Points divers
  • Permutations nationales : 73 collègues souhaitent quitter le Tarn.
  • 1 demande de disponibilité, 2 demandes de temps partiel de droit, 1 demande de réintégration à temps complet, et 2 congés de longue durée ont été acceptés et validés par la CAPD.
  • 7 collègues ayant obtenu le CAPASH ont été nommés à titre définitif sur le poste qu’ils occupaient à titre provisoire. Une seule n’a pas pu l’être du fait de sa nomination sur un poste de direction spécialisée.
Remplacements

Nous avons évoqué en début de séance la situation catastrophique du remplacement (Pour information, sur les 4 délégué-es du SNUipp, 1 seul était remplacé, ce qui complique sérieusement notre travail de représentant-e du personnel à la CAPD...).

D’après nos informations, nous devons être à une cinquantaine de classes non remplacées pour aujourd’hui !! Même si l’épidémie de grippe accentue le problème des absences d’enseignant-es par rapport aux années dernières, un tel déficit s’explique aussi et surtout par les suppressions massives de postes dans l’Education Nationale et les différentes réformes qui entraînent fatigue et stress chez bon nombre de collègues (voir plus bas).

La situation est donc extrêmement préoccupante, d’autant plus qu’elle ne va pas s’arranger après les vacances de Noël, puisque 25 congés maternité et 12 congés parentaux sont déjà programmés.

Nous avons demandé à ce que des inéats et des recrutements sur liste complémentaire soient effectués pour atténuer cette pénurie. L’IA nous a répondu que cela ne pouvait être autorisé pour l’instant par le recteur, étant donné que d’autres départements de l’académie sont encore en situation de surnombre.

Pour le SNUipp, cette situation est inacceptable. Nous exigeons que des solutions soient envisagées pour que des classes ne se retrouvent pas sans enseignant-es.

Stress, souffrance et dépression au travail (Troubles psycho-sociaux)

L’IA a exprimé son inquiétude face aux situations de mal-être, de stress, de souffrance, qui semblent se multiplier ces derniers temps, tant chez les élèves que chez les personnels de l’Education Nationale. Il a rappelé que l’Education Nationale était le 2ème secteur le plus touché en France par ces problèmes, loin devant France Télécom.

Il envisage donc d’organiser des formations en direction des IEN, chefs d’établissement, direction d’école. Ces opérations seraient en grande partie financées par la MGEN.

Le SNUipp se réjouit que l’administration prennent conscience de l’urgence de la situation concernant les troubles psycho-sociaux, alors que nous tirons la sonnette d’alarme depuis plusieurs années. Nous avons rappelé qu’en ce début d’année scolaire, nous avions demandé que ces questions soient abordées en CHSD (Comité Hygiène et Sécurité Départemental) et qu’un Observatoire des conditions de travail soit créé dans le Tarn (voir SNUipp 81 infos n°3). Malgré les réticences de l’administration (peut-être se sent-elle responsable pour certaines situations ? - alourdissement des journées de classe avec la mise en place de l’APE, nouvelles modalités du mouvement...), Le SNUipp a obtenu qu’un groupe de travail en marge du CHSD soit réuni spécifiquement sur ces questions.

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.