www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
30 avril 2009

Motion adoptée au Conseil de l’IUFM du 28 avril 2009 (présentée par les personnels et usagers)

Retrait complet et total de la réforme de la formation des enseignants et des CPE, préalable à toutes négociations

Par sa lettre du 9 avril 2009, l’AERES a indiqué qu’elle n’évaluerait pas les maquettes des masters métiers de l’enseignement de la campagne actuelle. Or le 17 avril, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a décidé de faire analyser les maquettes de masters enseignants 2009-2010 par les services administratifs de la direction de l’enseignement supérieur. Cette décision permettrait aux quelques universités ayant déposé des maquettes, notamment les universités privées catholiques, de délivrer des masters d’enseignement dès l’année prochaine.

De plus, les précisions qui se veulent des « avancées significatives » apportées par Valérie Pécresse dans sa lettre aux présidents d’universités du 17 avril dernier apportent une grande confusion quand aux procédures d’inscription aux concours et à leurs préparations et témoignent d’une volonté d’engager dès la rentrée de 2009 le processus de mastérisation tel qu’il est dénoncé depuis plus de dix semaines par l’ensemble de la communauté universitaire et des organisations syndicales.

Ainsi, contrairement aux effets d’annonces, cette réforme de la formation des enseignants dite de « mastérisation » n’est pas abandonnée, malgré le maintien en 2010 des concours existants et l’ouverture des inscriptions en IUFM en 2009. A ce jour, plus de 5400 préinscriptions en premier vœu sont enregistrés dans notre école interne. Ces chiffres montrent que les candidats font pleinement confiance à l’IUFM Midi-Pyrénées pour les préparer aux concours de l’enseignement et des CPE.

Le conseil d’école de l’IUFM Midi-Pyrénées soutient la demande des personnels et usagers de l’IUFM, de retrait complet et total de cette réforme de la formation des enseignants et des CPE, préalable à toutes négociations. Une véritable réflexion sur la formation des enseignants ne peut s’engager sereinement qu’à cette unique condition.

Le conseil d’école dénonce l’insuffisance des postes aux concours de recrutement et particulièrement la baisse massive pour le concours de PE (1/3 des postes). Le conseil d’école affirme la nécessité d’un plan pluriannuel de recrutement afin d’une part de répondre aux besoins du pays de formation des élèves et d’autre part d’assurer une lisibilité indispensable pour élargir le nombre de candidats aux concours de recrutement. Il affirme aussi la nécessité de procéder à un pré-recrutement qui permette à tous les étudiants qui le souhaitent de pouvoir se consacrer entièrement à la préparation aux concours.

34 voix pour, 5 contre (les représentants du rectorat), une abstention.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.