www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : ActualitĂ©s  / Actions-luttes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
16 février 2009

NON A LA CASSE DE L’UNIVERSITE PUBLIQUE ET DE NOS DIPLOMES !

Appel de la coordination nationale étudiante réunie à Rennes les 14 et 15 février

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE REUNIE A RENNES II LES 14 ET 15 FEVRIER

NON A LA CASSE DE L’UNIVERSITE PUBLIQUE ET DE NOS DIPLOMES !

Nous, étudiants de 63 universités réunis en coordination nationale à Rennes les 14 et 15 février, appelons à amplifier la mobilisation sur les universités par la grève réelle et reconductible des étudiants.

Les enseignants chercheurs exigent le retrait du projet de dĂ©cret qui vise Ă  transformer profondĂ©ment leur statut. Cette rĂ©forme fait de l’enseignement une sanction. Cela va rĂ©duire considĂ©rablement la qualitĂ© des enseignements, donc celle de nos diplĂ´mes et donc celle de nos conditions de travail. L’enseignement supĂ©rieur est frappĂ© par une sĂ©rie d’attaques majeures. Depuis plusieurs annĂ©es et en particulier depuis l’adoption en catimini de la Loi LRU en 2007, contre laquelle s’Ă©tait mis en place une forte mobilisation Ă©tudiante, une sĂ©rie de mesures visent Ă  transformer profondĂ©ment l’enseignement supĂ©rieur. Les objectifs de la classe dirigeante sont simples : soumettre les universitĂ©s Ă  des logiques de compĂ©titivitĂ©, de rentabilitĂ©, les mettant en concurrence les unes avec les autres, les obligeant Ă  recourir aux financements privĂ©s.

Nous, étudiants mobilisés, refusons la privatisation des universités et la soumission aux intérêts privés, nous refusons le développement d’un enseignement supérieur à deux vitesses. Nous refusons de nous voir délivrer des diplômes qui ne protègent pas dans le monde du travail et qui conduisent à la précarité. Nous ne serons pas de la chair à patrons.

La LRU est le cheval de bataille commun aux Ă©tudiants enseignants et personnels. C’est derrière le mot d’ordre de l’abrogation de la LRU que le mouvement pourra s’unifier. Face aux attaques actuelles contre l’enseignement supĂ©rieur, nous devons bloquer les suppressions de postes et exiger le retrait des rĂ©formes suivantes :

  • la LRU
  • celle dite du recrutement et de la formation des enseignants
  • celle dite de l’allocation des moyens
  • celle du statut des enseignants chercheurs
  • celle du contrat doctoral unique

Le mouvement contre le CPE et la Loi sur l’Ă©galitĂ© des Chances a dĂ©montrĂ© que seule la lutte paie. La mobilisation en cours dĂ©montre la volontĂ© de ne pas laisser passer la casse du service public d’enseignement supĂ©rieur. Les Ă©tudiants doivent s’engager dans la lutte pour dĂ©fendre les facs, les diplĂ´mes et les conditions d’Ă©tudes. Pour gagner sur l’ensemble des revendications, nous avons besoin de gĂ©nĂ©raliser la mobilisation Ă©tudiante, de la doter de revendications propres sur lesquelles il est possible de gagner. La semaine qui vient doit permettre de faire passer la mobilisation Ă©tudiante d’une mobilisation de solidaritĂ© passive Ă  une grève majoritaire, rĂ©elle et active des Ă©tudiants, seule Ă  mĂŞme de stopper la logique de libĂ©ralisation et de casse du service public d’enseignement supĂ©rieur. Aujourd’ hui, nous devons amplifier la mobilisation Ă©tudiante par la grève, les manifestations, la convergence des luttes.

La mobilisation Ă©tudiante doit se poursuivre dans la perspective de gĂ©nĂ©raliser la grève Ă  d’autres secteurs. Après la rĂ©ussite de la journĂ©e de grève et de manifestation du 29 janvier, nous appelons au soutien de toutes les luttes en cours. Nous appelons d’ors et dĂ©jĂ  Ă  la nouvelle journĂ©e de grève et de manifestation interprofessionnelle Ă  l’appel des syndicats de salariĂ©s le 19 mars prochain.

Sans attendre, nous devons poursuivre la grève Ă©tudiante, c’est-Ă -dire la cessation totale et reconductible des cours. Nous appelons Ă  une journĂ©e nationale d’action Ă©tudiante le Mardi 17 fĂ©vrier, nous appelons Ă  une journĂ©e nationale de grève et de manifestation Ă©tudiante le Jeudi 19 fĂ©vrier.

  • Retrait de la rĂ©forme des concours d’enseignement dit de masterisation
  • Retrait du dĂ©cret de l’allocation des moyens
  • Non aux suppressions de postes dans la fonction publique. recrutement massif dans l’Ă©ducation
  • Retour du cadrage national des diplĂ´mes et reconnaissance des diplĂ´mes nationaux dans les conventions collectives
  • Pour la mise en place d’un vĂ©ritable système d’aide sociale Ă©tudiant basĂ© sur des critères sociaux

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.