www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : ActualitĂ©s 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
31 octobre 2020

Education Nationale : entre mĂ©pris et incompĂ©tence au sommet

Quel bord.. Le mot qui est dans toutes les bouches depuis l’annonce du confinement.

DĂ©jĂ , nous avons entamĂ© ces vacances avec le drame terrible de l’assassinat odieux de notre collègue Samuel Paty. Chacun.e de nous a Ă©tĂ© touchĂ©.e car c’est notre mĂ©tier qui a Ă©tĂ© visĂ©. Le ministre-choyeur, face Ă  l’ampleur du traumatisme et de l’indignation au sein de la profession, a, depuis sa tour d’ivoire, gracieusement accordĂ© mardi 27 octobre entre 1h et 1h30 de temps pour nous retrouver entre collègues, Ă©changer, se rĂ©conforter, se prĂ©parer.

DĂ©jĂ , ce "cadeau" fait par le ministre Ă©tait ridicule. Que croit-il, lui, le technocrate, qu’il est possible de faire, en 1h face Ă  un tel traumatisme ? Et cela, sans compter tout les problèmes d’organisation qu’engendrait cette "rentrĂ©e dĂ©calĂ©e" de quelques minutes (transports scolaires, parents Ă  prĂ©venir par les directriceses et directeurs...).

Et puis, le grand Jupiter, lors de son allocution autistique annonce un nouveau confinement. Enfin confinement... Tout le monde au turbin, il ne s’agirait pas que les actionnaires perdent leurs dividendes. Les seul.es confinĂ©s sont les personnes âgĂ©es, les personnes "vulnĂ©rables" et les personnes sans emploi. Le gouvernement rĂ©pĂ©tait que confiner seulement les personnes âgĂ©es et vulnĂ©rables Ă©tait inconstitutionnel, discriminatoire et de toute façon hors de question. Et pourtant, c’est exactement ce qu’ils.elles font. Nous ne sommes plus Ă  un mensonge près avec ce gouverne-ment.

Notre incapable de ministre, qui est bien le seul français Ă  ne pas se douter que confinement il y aurait, n’a Ă©videmment, et comme Ă  sa triste habitude, rien anticipĂ©, rien prĂ©parĂ©, rien prĂ©vu.

RĂ©sultat, deux jours de tractations, d’informations dans les mĂ©dias, puis de contre-informations, d’ordres et de contre-ordres pour en arriver, Ă  deux jours de la rentrĂ©e, au dĂ©but de weekend, Ă  tout changer pour la rentrĂ©e. Au final, la rentrĂ©e se fera aux horaires normaux.

Quel mĂ©pris ! Mais quel mĂ©pris pour les familles et les personnels, et en particulier les directrices et directeurs qui doivent, dans l’urgence, sur leur temps libre, annoncer aux familles que, finalement, tous les messages qu’ils et elles leur ont envoyĂ© durant les vacances n’ont aucune valeur et que tout change Ă  nouveau, au dernier moment.

Les directeurs et directrices perdent la crĂ©dibilitĂ© qu’ils et elles ont auprès des parents Ă  cause des dĂ©cisions stupides d’un ministre incompĂ©tent.

Quel mĂ©pris ! Mais quel mĂ©pris pour l’ensemble des collègues, touchĂ©.es dans leur corps par le meurtre de Samuel Paty, Ă  qui on refuse mĂŞme la ridicule heure accordĂ©e pour se retrouver et rendre hommage Ă  notre collègues.

Le Ministre Blanquer se moque de nous. Le ministre Blanquer est dangereux et toxique pour l’Ecole, ses personnels et ses usager.es.

Le mieux qui pourrait arriver Ă  l’Ecole c’est que Jean-Michel Blanquer dĂ©missionne.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.