www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
17 juillet 2008

Compte rendu CAPD du 1er juillet 2008

Journées de pré-rentrée

En début de commission, le SNUipp_81 a demandé que les écoles qui le souhaitent puissent poser la deuxième journée de pré-rentrée le vendredi 29 août à la place du mercredi 3 septembre. L’Inspecteur d’Académie nous a répondu qu’il n’avait pas retenu cette date du 29 août car elle coïncidait avec le dernier jour du stage de remise à niveau du mois d’août.

De son point de vue, autoriser cette date pour la pré-rentrée reviendrait à favoriser les enseignants qui ne se portent pas volontaires pour les stages. Du point de vue du SNUipp_81, l’Inspecteur d’Académie décide donc de pénaliser environ 1700 collègues pour quelques volontaires pour ces stages de remise à niveau ( pour rappel, une cinquantaine de volontaires pour les vacances de printemps).

Formation initiale

Le SNUipp_81 a déposé une motion sur la formation initiale (voir en pièce jointe) qui dénonce le projet de mastérisation de la formation initiale des professeurs.

L’Inspecteur d’Académie nous a indiqué qu’une réflexion ministérielle était engagée sur cette mastérisation, mais qu’il n’y avait pour l’instant rien de très concret. Cependant, les informations qu’il nous a livrées n’ont rien de rassurant : spécialisation au cours du master pour devenir professeur des écoles en élémentaire ou professeur des écoles en maternelle ; immersion directe sur le terrain après le concours ; harmonisation européenne (par le bas, comme d’habitude)... L’Inspecteur d’Académie a admis qu’il y avait une volonté ministérielle de supprimer l’IUFM sans savoir réellement comment on allait former les futurs enseignants !!

École maternelle

Dans la suite de cette réponse à notre motion, l’Inspecteur d’Académie a mis en cause l’école maternelle, lui reprochant de ne pas suffisamment prendre en charge les élèves en difficulté et d’accentuer les inégalités sociales. Les délégué-es du SNUipp_81 sont intervenus pour rappeler les grandes difficultés que connaît l’école maternelle avec un désengagement croissant par le recul de la scolarisation des 2 ans, des classes surchargées qui ne permettent pas une prise en charge individuelle des enfants en difficulté telle qu’elle pourrait se faire dans des classes à moins de 25 élèves. Nous avons également rappelé que, l’école maternelle ne pouvait pas à elle seule gommer les fossés de plus en plus larges qui existent entre les couches sociales et que l’on ne pouvait la rendre responsable de creuser ces écarts.

Deuxième phase du mouvement

Les personnels sans affectation à l’issue de la première phase du mouvement ont été affectés au barème sur les postes restés vacants.

Les postes spécifiques avec appel à candidature restés vacants ont été re-proposés pour la deuxième phase : ces postes ont été attribués, après entretien, en priorité en fonction de l’avis rendu par la commission d’entretien, puis départagés le cas échéant au barème.

A l’issue de cette 2ème phase, il resterait 26 ou 26,5 postes vacants et il resterait 16 PE2 sortant à affecter au 3ème mouvement, les choses pouvant légèrement évoluer d’ici la rentrée. La CAPD du 3ème mouvement aura lieu le vendredi 29 août 2008.

Inéat exéat

Tous les exéats ont déjà été accordés lors de la CAPD du 6 juin 2008.

Pour les inéats, les candidats sont classés au barème suivant leur type de demande par ordre de priorité :

*Les demandes pour raison médicale

*Les demandes pour rapprochement de conjoint-e (quand le-la conjoint-e travaille dans le Tarn)

*Les demandes pour rapprochement familial pour raison médicale (un membre de la famille proche nécessitant des soins)

*Les demandes pour rapprochement géographique (quand le-la conjoint-e travaille dans un département limitrophe ou de l’Académie)

*Les demandes pour rapprochement familial

*Les demandes pour convenance personnelle

11 intégrations sont possibles dés maintenant (10 postes à pourvoir + 1 personne quittant déjà le département par inéat exéat). Les 11 premières personnes sur la liste seront contactées et intégrées sous réserve que leur exeat dans leur département d’origine soit accepté. Au fur et à mesure des nouvelles possibilté (départ du Tarn, disponibilité, retraites...), les suivants sur la liste pourront être intégrés.

Liste d’aptitude au grade de professeur des écoles

Il y avait cette année 28 possibilités pour 14 candidatures. Ces candidatures ne pouvant être accepté que si les personnes sont en activité, il ne pourrait y avoir que 11 retenus, 3 étant susceptibles d’être en Congé Longue Durée ou en disponibilité.

Liste d’aptitude à la hors classe

Comme nous l’avions annoncé, il y avait 15 possibilités cette année.

Ont été retenus les 15 premiers collègues qui n’avaient pas fait de demande de retraite ou ceux qui l’ont annulée pour pouvoir bénéficier de cette promotion à la hors classe.

Le SNUipp_81 rappelle sa revendication du passage d’échelon le plus rapide pour tous avec un indice terminal à 782 équivalent au dernier échelon de la Hors Classe.

Congés de formation professionnelle

Il n’y pas pour l’instant de réponse du Rectorat concernant une attribution au département du Tarn de mois supplémentaires pour les congés de formation professionnelle.

Les temps partiels

Il est bien confirmé que pour l’année prochaine, il n’y aura plus de temps partiels à 77,78 %, et qu’ils sont remplacés par des 75 %. C’est un recul de plus pour le pouvoir d’achat des personnels concernés.

Postes à oeuvre (« néerlandais » ...)

L’Inspecteur d’Académie a abordé la question des postes à oeuvre pour l’année prochaine dans le cadre de la mise en place de l’accompagnement éducatif. En effet, les personnels volontaires qui effectueront cet accompagnement éducatif seront payés en heures supplémentaires. L’Inspecteur d’Académie ne semble pas pouvoir envisager le paiement de ces heures supplémentaires aux personnels exerçant sur des postes à oeuvre. Selon son expression, « il ne faudrait pas qu’ils aient le beurre et l’argent du beurre » ! Et oui, non seulement, ces personnels bénéficieraient d’une affectation privilégiée hors barème sur des secteurs géographiques attractifs, ce que nous dénonçons depuis toujours, mais en plus ils seraient payés en heures supplémentaires pour des tâches qu’ils réalisaient bénévolement jusqu’à présent !!! Le SNUipp_81 se félicite que l’Inspecteur d’Académie reconnaisse le caractère privilégiant du mode d’affectation sur les postes à oeuvre et qu’il reprenne à son compte notre argumentation pour le retour dans le pot commun de ces postes. L’Inspecteur d’Académie a annoncé qu’il faudrait avoir une réflexion d’ici la rentrée sur la position à prendre concernant ces postes. Le SNUipp ne manquera pas de rappeler sa position.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.