www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
3 septembre 2020

Carte scolaire de rentrée

5 ouvertures, 4 fermetures

Rentrée chaotique des personnels et des élèves, carte scolaire, fermeture des écoles sur le passage du tour de France...

Lire la déclaration de la FSU 81 lors des instances de carte scolaire.

PDF - 93.3 ko
motion FSU CDEN 3 09 2020

Voici les décisions de carte scolaire pour la rentrée 2020 2021 prisent par la DASEN (Mme Duprat, nouvellement nommée) :

OUVERTURES (à titre définitif) :

  • Ecole La Pause à CASTRES
  • Ecole élémentaire d’ARTHES
  • Ecole de FONTRIEU
  • Ecole de TEULAT
  • Ecole La Sigoure à MONTREDON qui passe de 3 à 4 classes. Cela devrait avoir pour conséquence d’accorder à la directrice un quart de décharge qu’elle n’aura pas cette année malgré la demande de la FSU !

FERMETURES :

  • Ecole maternelle Roulandou à CASTRES
  • 3 postes de remplaçant.es (postes banalisés pour l’ensemble de l’année scolaire à venir...)

La DASEN disposait encore de l’équivalent d’un poste pour cette carte scolaire de rentrée.

Lors de ces instances, la FSU demande de porter une attention particulière sur la situation des écoles de A. Malroux et Aussillon Bonnecousse en REP qui dépassent pourtant les seuils à l’ouverture définie par la DASEN.

Les DASEN changent, la réponse est toujours la même : pas de moyens en plus, pas d’ouvertures... donc on ne compte toujours pas les élèves d’ULIS, ni les TPS.

Pourtant, l’Etat n’a pas tergiversé pour offrir une enveloppe de 100 milliards pour sauver les grosses entreprises, comme il n’avait pas tergiversé en 2008 pour sauver les banques...

La FSU, comme à son habitude depuis plusieurs années, a alerté la DASEN sur les écoles exclues de l’éducation prioritaire. Les écoles de Cantepau à Albi et de Laden à Castres (7ème et 25 ème quartiers les plus pauvres de France selon l’INSEE) et les écoles en politique de la ville à Gaillac ne sont pas en REP ou REP + alors qu’elles en ont toutes les caractéristiques.

Fermeture de rentrée, banalisations de 3 postes de remplaçant.es, des écoles très proches des seuils qui ne bénéficieront pas d’une ouverture cette rentrée, aucun moyens supplémentaires pour cette rentrée "hors norme". La délégation de la FSU 81 s’est prononcée contre le projet de la Directrice Académique.

Votes :

  • Contre : FSU, FO, Parents d’élèves
  • Abstention : UNSA
  • Pour : élus

La délégation de FO a soumis au vote un avis sur la répercussion en terme de dégradation de travail d’une non-ouverture dans une école pour laquelle ils avaient été saisis. Nous partageons complétement cette analyse qui est valable pour de nombreuses écoles Tarnaise et aurions souhaités un avis similaire concernant l’ensemble des écoles en sur-effectifs et non une en particulier. FO souhaitant maintenir son avis, la FSU s’est donc abstenue.

Les moyens nécessaires à une vraie refondation de l’école dans le Tarn, nous les avons chiffrés :

  • 106 postes pour qu’aucune école n’ait une moyenne supérieure ou égale à 25 élèves par classe et 20 en REP, dans les quartiers difficiles qui ne sont plus reconnus en éducation prioritaire, en zone montagne ainsi que les petites structures (écoles de 2 et 3 classes)

A lire, la liste des 106 écoles lue en CDEN par la FSU

PDF - 29.5 ko
liste ouvertures FSU
  • 38 postes RASED pour reconstituer 18 antennes RASED complètes avec 1 maître G, 2 maîtres E et 1 psychologue scolaire ; 30 postes de remplaçant-es pour reconstituer une brigade de remplacement formation continue, soit 2% du nombre d’enseignantEs total du département
  • 20 postes de remplacant-es pour qu’il n’y ait plus de classe non remplacée pendant plusieurs jours et d’enfants scolarisés dans des classes à plus de 35, voire 40 élèves quand il faut accueillir les élèves des collègues non remplacé-es
  • 75 postes pour revenir à un taux de scolarisation de 50 % des enfants de moins de 3 ans
  • 50 postes pour les décharges de direction (décharge complète à partir de 10 classes, demi-décharge de D6 à D9, quart de décharge de D2 à D5 et demi-journée de décharge pour les D1)
  • 50 postes comme 1ère étape de la mise en place du « Plus de maîtres que de classe », pour aller vers, à terme, 250 postes correspondant à 1 maître supplémentaire pour 5 classes.

Pour une vraie refondation de l’Ecole, le SNUipp-FSU Tarn demande la création de 369 postes

 

59 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.