www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
7 mars 2008

NON à la dégradation du Service Public d’Education dans le Tarn

Motion du SNUipp à la CAPD du 6 mars 2008

Le département du Tarn connaît le taux de remplacement le plus faible de France selon les statistiques ministérielles avec 75 % pour une moyenne nationale de 91 %.

Cela est dû à un manque de postes dans notre département qui a perdu 150 enseignants en 20 ans pour une population scolaire équivalente. Cela se traduit par d’importants dysfonctionnements dans le Service Public d’Education :

- Le non remplacement des enseignant-es absent-es qui entraine des difficultés dans toutes les classes de l’école, les élèves devant être répartis.

- La Formation Initiale Continuée des PET 1 et PET 2, pourtant obligatoire, n’est pas assurée.

- Le droit à la Formation Continue pour près d’un tiers des enseignant-es du premier degré a disparu car ils n’entrent pas dans les critères (Titulaires Remplaçants, personnels de RASED, postes fractionnés,...)

- La Formation Continue est réduite aux stages remplacés par les PE2, les stages obligatoires (directeurs) n’étant même plus assurés. Nous voyons également se profiler le glissement de la Formation Continue hors du temps de classe avec les conséquences de la suppression du samedi matin : utilisation de façon inégalitaire suivant les enseignants d’une partie des heures supprimés pour le Formation Continue ; renforcement des animations pédagogiques. Ce glissement induirait aussi un affaiblissement de l’IUFM au profit de la formation assurée par les équipes de circonscription.

- Les équipes éducatives se tiennent de plus en plus hors temps scolaire.

Ce phénomène est aggravé par le non recrutement de Listes Complémentaires sur les postes devenus vacants en cours d’année sur lesquels sont affectés des titulaires remplaçants : le rectorat récupère ainsi les salaires des personnels titulaires de ces postes. Ce sont autant de moyens en moins pour les remplacements de congés maladie ou pour le départ en stage de formation continue.

Nous dénonçons la disparition, de fait, du droit à la formation continue, le non respect de l’obligation statutaire de formation initiale continue des PET 1 et 2, la dégradation des conditions de travail des enseignant-es et des élèves dans notre département.

Le SNUipp Tarn demande le recrutement de listes complémentaires sur tous les postes devenus vacants en cours d’année, la création d’un nombre de postes de titulaires remplaçants suffisants pour retrouver un taux de remplacement au moins équivalent à la moyenne nationale, et la création de 150 postes à la rentrée 2008 pour retrouver le taux d’encadrement des années 80.

Ce sont les exigences que nous portons pour que le Service Public d’Education permette la réussite de tous les élèves et améliore les conditions de travail des enseignant-es.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.