www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions / Instances 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
5 septembre 2019

Compte-rendu CAPD 5 septembre 2019

Affectations de rentrée ; questions diverses

Le SNUipp-FSU a lu une déclaration préalable portant sur les évaluations nationales CP et CE1, le refus de disponibilité entraînant des démissions, et les propos démagogiques, populistes et mensongers de notre ministre sur la scolarisation des petites filles en maternelle.

PDF - 237 ko
motion capd

Phase d’ajustement du mouvement

Lors de la CAPD de ce matin, les derniers ajustements de rentrée ont permis de nommer les derniers.es collègues sur les ouvertures de rentrée décidées mardi 3 septembre lors des CTSD et CDEN.

En ce qui concerne les enseignants.es en surnombre, il y en a 14. La situation est assez similaire à celle de l’année dernière. Il faudra donc s’attendre à des problèmes de remplacement.

Questions diverses du SNUipp-FSU81

Règles de classement des collègues à affecter pour la phase d’ajustement

Le Snuipp-FSU 81 s’interroge sur le fait que les règles d’ajustements (fin août) aient changé deux fois en deux ans. En 2017, les entrants.es par INEAT passaient après les enseignants.es déjà en poste dans le département. En 2018, lors de l’arrivée du nouveau DASEN (et de sa femme, enseignante dans le 1er degré et intégrant le département par INEAT) la règle d’ajustement est devenue : les nouveaux.elles entrants.es sont traités.es à égalité avec les enseignants déjà dans le département, le barème étant le critère principal pour départager les agents.es. Cette année la règle d’ajustement change à nouveau et revient à celle d’avant 2018. L’année dernière était-elle une année particulière ? La réponse de la secrétaire générale est confuse… « La CAPD travaille pour être la plus juste possible. C’est à cause du nouvel applicatif que la règle a changé à nouveau ». Cette réponse n’est pas convenable.

Refus de dispo et démission

Le SNUipp s’interroge ensuite sur l’aberration des refus de disponibilité (sur autorisation) puisque cela a conduit 2 PE à démissionner. Sous prétexte de ne pas perdre 2 personnels pour une année scolaire, l’administration fait le choix de les perdre définitivement. Ces collègues, victimes d’une politique de restriction budgétaire et d’asphyxie des services publics, ont été poussés.es à faire un choix lourd de conséquences pour eux.elles et pour le Service Public d’Éducation.

Concernant la perte de 2 personnels pour le département, un recrutement de 2 collègues est nécessaire. L’administration a 3 possibilités pour « recruter » : l’inéat, la liste complémentaire du concours et la contractualisation. La forme la plus précaire et la plus économique semble se profiler : le recrutement de contractuels.elles. A l’inverse, notre demande est claire : il faut soit accepter des INEATS en attente soit ouvrir la liste complémentaire.

Cas personnel

Le SNUipp-FSU81 a également porté des cas de collègues en situation difficile. Nous faisons le constat que, malgré la volonté et les efforts des services, la gestion humaine de cette grande machine qu’est l’Education Nationale, reste compliquée et les situations peuvent stagner et parfois mettre à mal plus encore les collègues.

Enfin, Mme Rochette, la secrétaire générale nous a annoncé la mutation de M. Laborie, responsable des ressources humaines, qui prendra ses nouvelles fonctions dans la Haute-Garonne dès le 16 septembre. Nous ne savons pas encore qui le remplacera.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.