www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions / Instances 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
3 septembre 2019

Compte rendu carte scolaire de rentrée

Ce mardi 3 septembre ont eu lieu le CTSD et le CDEN d’ajustement de carte scolaire de rentrée. 4 ouvertures de classes et 3 provisoires pour cette rentrée scolaire. Pas de fermeture.

Lire la Motion du SNUipp-FSU :

PDF - 110.3 ko
Motion CDEN

Initialement, la DSDEN du Tarn disposait d’une "réserve" de 2,57 Équivalents Temps Plein (ETP).

Dispositifs :

Dotations départementales :

  • 0,5 ETP pour la coordination des Pôle Inclusif d’Accompagnement Localisé (PIAL) ;
  • 1 ETP référent départemental autisme ;
  • 1 ETP unité d’enseignement externalisée élémentaire autisme.

"Effets RH" :

  • 2 postes de PEMF non pourvus (la Curveillère et Nougaro à Albi) donc la DSDEN "récupère" 0,66 ETP ;

La DSDEN dispose donc de 5,73 ETP pour cette rentrée.

  • Gel de l’UPE2A d’Aussillon ;

Ouvertures :

  • 1 UPE2A (0,5 ETP) à St Benoit de Carmaux et au collège ;
  • 1 UPE2A (0,5 ETP) à J. Jaurès et au collège.

Classes ordinaires :

Fermetures :

Il n’y a pas de fermeture de rentrée.

Ouvertures :

  • J. Jaurès à Carmaux (réouverture suite à la mobilisation des parents, élu.es et enseignant.es). La décharge de direction augmente ;
  • J. J. Rousseau à Albi. La décharge de direction augmente ;
  • Brens ;
  • La Clavelle Vendôme à Gaillac ;

Le DASEN a demandé aux organisations syndicales de prioriser les cas d’écoles afin d’effectuer des ouvertures provisoires supplémentaires.

La FSU présente au DASEN toutes les écoles où il est urgent d’ouvrir aux vues des effectifs et des situations locales mais a été la seule organisation syndicale à refuser de hiérarchiser ces situations.

Pour la FSU du Tarn, ce n’est pas le rôle d’une organisation syndicale.

Ouvertures provisoires (juste pour l’année scolaire) :

  • Lacrouzette (réouverture suite à la mobilisation des parents et enseignante.es) ;
  • Victor Hugo à Lacaune ;
  • La Pause à Castres.

Ces 3 dernières ouvertures ne sont pas définitives et seront remises en cause en février pour la rentrée prochaine. Il faut donc continuer à rester mobilisé.es pour qu’elles deviennent définitives lors de la prochaine carte scolaire. Le SNUipp-FSU apportera tout son soutien pour que ces ouvertures perdurent les années suivantes.

Le DASEN a proposé son projet de carte scolaire au vote :

Pour : UNSA, élu.es, FEDERTEP, JPA, DDEN

Abstention : FSU, FCPE, UDAF

Contre : FO

La FSU n’a pas voté contre ce projet car il ne comportait aucune fermeture et des ouvertures supplémentaires ont été obtenues mais ne pouvait voter pour un projet qui laisse des dizaines d’écoles dans des situations inacceptables avec des effectifs beaucoup trop élevés.

Les moyens nécessaires à une vraie refondation de l’école dans le Tarn, nous les avons chiffrés :

125 postes pour qu’aucune école n’ait une moyenne supérieure ou égale à 25 élèves par classe et 20 en REP, dans les quartiers difficiles qui ne sont plus reconnus en éducation prioritaire, en zone montagne ainsi que les petites structures (écoles de 2 et 3 classes) ;

Voir la liste des écoles où il faudrait ouvrir une ou plusieurs classes :

PDF - 62.8 ko
Liste classes à ouvrir

38 postes RASED pour reconstituer 18 antennes RASED complètes avec 1 maître G, 2 maîtres E et 1 psychologue scolaire ;

30 postes de remplaçant-es pour reconstituer une brigade de remplacement formation continue, soit 2% du nombre d’enseignantEs total du département ;

20 postes de remplacant-es pour qu’il n’y ait plus de classe non remplacée pen-dant plusieurs jours et d’enfants scolarisés dans des classes à plus de 35, voire 40 élèves quand il faut accueillir les élèves des collègues non remplacé-es ;

75 postes pour revenir à un taux de scolarisation de 50 % des enfants de moins de 3 ans ;

50 postes pour les décharges de direction (décharge complète à partir de 10 classes, demi-décharge de D6 à D9, quart de décharge de D2 à D5 et demi-journée de décharge pour les D1) ;

50 postes comme 1ère étape de la mise en place du « Plus de maîtres que de classe » version SNUipp-FSU, qui n’a rien avoir avec la posologie homéopathique de notre ancienne Ministre, pour aller vers, à terme, 250 postes correspondant à 1 maître supplémentaire pour 5 classes ; au lieu d’aller vers sa destruction.

Pour une vraie refondation de l’Ecole, le SNUipp-FSU Tarn demande la création de 388 postes

 

32 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.