www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : ActualitĂ©s  / Actions-luttes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
14 juin 2019

Grève du bac le 17 juin : les enseignant.es du second degrĂ© très mobilisĂ©.es !

Avec une large intersyndicale soutenue par des associations, le SNES-FSU appelle les enseignants du second degré à la grève le 17 juin, jour de surveillance de la première épreuve du bac 2019.

Cette modalité d’action, exceptionnelle pour des professeurs attachés à la réussite de leurs élèves et à l’existence de diplômes nationaux, montre bien la gravité de la situation dans laquelle se trouve l’Education. Le SNUipp-FSU 81 invite les enseignant.es à rejoindre nos collègues du second degré dans leurs luttes.

Le SNES-FSU (syndicat majoritaire des enseignant.es du second degré et dans la FSU) appelle les enseignants du second degré à la grève le 17 juin, jour de surveillance de la première épreuve du bac 2019.

Actions départementales

  • Rassemblement devant la DSDEN du Tarn Ă  8h30 (69 avenue du MarĂ©chal Foch Ă  ALBI)
  • Les collègues du sud du dĂ©partement sont appelĂ©s Ă  un rdv devant la sous-prĂ©fecture Ă  Castres Ă  partir de 8 h 15 puis Ă  rejoindre collectivement Albi oĂą se tiendra une AG
  • AG Ă  la Bourse du Travail Ă  11 h

Le SNUipp-FSU 81 a dĂ©posĂ© un prĂ©avis de grève jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e scolaire qui couvre les personnels dĂ©sirant ĂŞtre en grève et participer aux actions du 17 juin.

PDF - 136.8 ko
tract 17 juin

Bac - 2

Il s’agit de l’avant dernier baccalauréat avant sa réforme qui entérinera sa transformation en diplôme maison à valeur locale, synonyme de rupture d’égalité, n’ouvrant plus de droit à une poursuite d’étude pour les lycéens, dans le prolongement de Parcoursup.

Tel que conçu, ce baccalauréat réduira grandement le temps d’enseignement des années de Première et de Terminale, amputées par diverses épreuves locales.

Ce calendrier va aussi considérablement contraindre l’organisation des établissements toute l’année.

Le 17 juin, philosophie et épreuve de français de Première

La grève porte sur la première Ă©preuve du baccalaurĂ©at qui est celle de la philosophie, et sur celle de français. La philosophie est une discipline particulièrement mal traitĂ©e, tant par la rĂ©forme que par de nouveaux programmes très contestĂ©s. En lycĂ©e, les choix de structures de la Première sont faits, tout le reste est encore en suspens et peut encore ĂŞtre inflĂ©chi si le rapport de force et la volontĂ© politique sont lĂ  : nombre de spĂ©cialitĂ©s en Terminale, organisation du bac et de ses Ă©preuves, programmes, place des mathĂ©matiques...

Le gouvernement et les ministres sont responsables

  • Le ministre de l’Éducation nationale porte la totale responsabilitĂ© de cette grève et des consĂ©quences qui pourraient en rĂ©sulter : il n’a ni renoncĂ© ni mĂŞme inflĂ©chi ses projets de rĂ©forme du lycĂ©e et du baccalaurĂ©at, largement contestĂ©s depuis deux ans qui entĂ©rinent un lycĂ©e inĂ©galitaire, assignant Ă  rĂ©sidence dans un choix de spĂ©cialitĂ©s restreint des Ă©lèves enfermĂ©s dans leur territoire et leur origine sociale.
  • MalgrĂ© les annonces prĂ©sidentielles, rien n’a Ă©tĂ© fait pour rĂ©tablir le pouvoir d’achat des enseignants largement entamĂ© par des annĂ©es d’austĂ©ritĂ© salariale. 2600 emplois sont supprimĂ©s dans le second degrĂ© pour la rentrĂ©e prochaine, particulièrement en collège.
  • MalgrĂ© des mobilisations convergentes des enseignants et des parents, du 1er et du 2ème degrĂ©, la loi Blanquer est maintenue qui conduit, par l’intimidation, Ă  museler la profession.

Le gouvernement et sa majorité en imposant une réforme de la fonction publique qui dénature complètement le fonctionnement des services publics partage cette responsabilité.

L’heure est grave, c’est pourquoi les personnels du second degré sont appelés à la grève le 17 juin 2019.

 

32 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.