www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
22 janvier 2019

Carte scolaire 2019 : 1 création de poste pour le département, scandaleux !

La rectrice a présenté sa répartition académique des moyens en poste pour le premier degré lors du CTA (Comité Technique Académique) qui se tenait aujourd’hui. Le département du Tarn se voit octroyé d’un moyen supplémentaire pour la rentrée prochaine... Inacceptable, surtout qu’il faudra 14 postes pour dédoubler les CE1 en REP !

Tout ceci laisse présager de nombreuses fermetures de classes dans notre département. Nous nous dirigeons vers une carte scolaire identique à l’année précédente où nous avions connu 18 fermetures dès le mois d’avril et 2 de plus à la rentrée.

Afin d’exprimer notre refus de la casse du Service Public d’Education qu’organise ce gouvernement, le SNUipp-FSU 81 appellera à une journée de grève avec un rassemblement enseignant-es, parents et élu-es devant la DSDEN lors de la tenue des prochaines instances de carte scolaire (début février).

Nous avons proposé aux autres organisations syndicales (CGT, FO, SUD, UNSA) de se joindre à cette mobilisation.

Pour rappel, plus de 200 personnes s’étaient réunies le 6 mars 2018 devant la DSDEN. La mobilisation avait permis de faire reculer la DASEN sur la fermeture programmée de classes dans deux écoles.

PDF - 326.3 ko
Lettre DSDEN alerte sociale
Nous vous invitons sans plus attendre à remplir les enquêtes de carte scolaire :
  • au format numérique, que nous vous avons envoyé dans les écoles ;
  • ou au format odt (ci-dessous) et nous les renvoyer par mail (snu81@snuipp.fr)
Word - 55.5 ko
enquete_carte_scolaire_2019

Les décisions de carte scolaire vont être prises par le DASEN avant les vacances de février. Informez les parents et les élus de la situation de votre école. Ce sont eux qui permettront les futures mobilisations dans les écoles. Pour rappel, la DASEN était revenue sur sa décision de fermer une classe dans le RPI de Bernac / Villeneuve / Ste Croix après la mobilisation des parents d’élèves, élu-es et enseignant.es.

Les revendications du SNUipp-FSU :

  Une baisse des effectifs dans toutes les classes, baisse indispensable à la réussite de nos élèves et à l’amélioration de nos conditions de travail. Pas plus de 25 élèves par classe, Pas plus de 20 en REP, 2 et 3 classes, zone rurale isolée ;

  • La création de postes de remplaçants à la hauteur des besoins ;
  • La création de postes en nombre suffisant dans les établissements spécialisés (ITEP, IME) et dans les classes spécialisées (SEGPA, ULIS) ;
  • La protection des petites écoles de campagne et des écoles maternelles ;
  • La prise en compte des élèves de deux ans afin de favoriser leur scolarisation ;
  • La reconstitution des RASED dans tout le département ;
  • L’augmentation des postes de Plus de Maîtres que de Classes.
PNG - 2.4 Mo

La situation du Tarn est marquée par :

  • des effectifs très lourds dans de nombreuses classes ;
  • un remplacement défaillant ;
  • Une formation continue quasi-inexistante ;
  • Une scolarisation des deux ans en forte baisse depuis des années ;
  • Des RASED non reconstitués.

Nous avons calculé les postes qui manquent à notre département :

  • 128 postes pour qu’aucune école n’ait une moyenne supérieure ou égale à 25 élèves par classe et 20 en REP, dans les quartiers difficiles qui ne sont plus reconnus en éducation prioritaire, en zone montagne ainsi que les petites structures (écoles de 2 et 3 classes) ;
  • 38 postes RASED pour reconstituer 18 antennes RASED complètes avec 1 maître G, 2 maîtres E et 1 psychologue scolaire ;
  • 30 postes de remplaçant-es pour reconstituer une brigade de remplacement formation continue, soit 2% du nombre d’enseignant.e.s total du département ;
  • 20 postes de remplacant-es pour qu’il n’y ait plus de classe non remplacée pendant plusieurs jours et d’enfants scolarisés dans des classes à plus de 35, voire 40 élèves quand il faut accueillir les élèves des collègues non remplacé.e.s ;
  • 75 postes pour revenir à un taux de scolarisation de 50 % des enfants de moins de 3 ans ;
  • 50 postes pour les décharges de direction (décharge complète à partir de 10 classes, demi-décharge de D6 à D9, quart de décharge de D2 à D5 et demi-journée de décharge pour les D1) ;
  • 50 postes comme 1ère étape de la mise en place du « Plus de maîtres que de classe » version SNUipp-FSU, qui n’a rien à voir avec la posologie homéopathique de notre ancienne Ministre, pour aller vers 250 postes correspondants à 1 maître supplémentaire pour 5 classes.
Soit un total de 391 postes… Irréalisable, déraisonnable, utopique, "les caisses sont vides" nous direz-vous… Certainement bien moins déraisonnable, vous répondra le SNUipp-FSU, que la fortune cumulée des 26 plus riches de notre planète qui égale celle des 3,5 milliards les plus pauvres !

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.