www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Carriere  / Salaire IndemnitĂ©s 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
24 décembre 2018

Pas d’augmentation pour les PE !

La rencontre avec le ministre de la Fonction publique ce vendredi 21 dĂ©cembre n’a donnĂ© lieu Ă  aucune annonce sĂ©rieuse de revalorisation des fonctionnaires. Les professeurs des Ă©coles, notamment, seront les grands perdants puisqu’ils ne sont que très très peu concernĂ©s par les heures supplĂ©mentaires que le gouvernement souhaite dĂ©fiscaliser. Dans un communiquĂ©, le SNUipp-FSU rappelle qu’il est pourtant urgent de procĂ©der Ă  la revalorisation des personnels qui travaillent dans les Ă©coles.

Pas d’augmentation de pouvoir d’achat pour les professeurs des Ă©coles

La volontĂ© d’opposer public et privĂ© et de faire porter aux fonctionnaires tous les maux de ce pays est telle, que sont assĂ©nĂ©es de parfaites contre-vĂ©ritĂ©s.

Non, dans le premier degrĂ© il n’existe pas d’heures supplĂ©mentaires* et les enseignants ne verront donc pas leur rĂ©munĂ©ration augmenter du fait de la dĂ©fiscalisation et de l’exonĂ©ration de cotisations sociales de ces heures supplĂ©mentaires ! Ils ne verront donc pas leur rĂ©munĂ©ration augmenter de 150 Ă  200€ comme on a pu l’entendre dans les mĂ©dias.

La vĂ©ritĂ© c’est qu’un professeur des Ă©coles en dĂ©but de carrière est rĂ©munĂ©rĂ© Ă  1,23 fois le SMIC indemnitĂ©s comprises ! Au mieux, certains pourront peut-ĂŞtre percevoir la prime d’activitĂ©, aide sociale accordĂ©e aux catĂ©gories de travailleurs au pouvoir d’achat le plus faible ! Après cinq annĂ©es d’études supĂ©rieures, la prĂ©paration d’un concours de catĂ©gorie A, il sera Ă  la fois moins payĂ© que s’il occupait un poste de cadre dans un autre service public** ou dans le secteur privĂ©.

Le gouvernement a confirmĂ© le gel de la valeur du point d’indice comme le non versement d’une prime exceptionnelle aux fonctionnaires. C’est un vĂ©ritable mĂ©pris affichĂ© envers ceux qui tiennent Ă  bout de bras le système Ă©ducatif avec des effectifs trop lourds et des conditions de travail et d’apprentissage dĂ©gradĂ©es !

Le SNUipp-FSU n’entend pas en rester là. La revalorisation des rémunérations doit concerner tous les fonctionnaires.

* Dans de rares cas, les professeurs des Ă©coles effectuent des travaux supplĂ©mentaires rĂ©munĂ©rĂ©s de 11, 90 euros de l’heure pour surveiller les cantines Ă  27, 60 euros de l’heure pour l’accompagnement Ă©ducatif en Ă©ducation prioritaire. Les stages de remise Ă  niveau destinĂ©s aux Ă©lèves de CM1 et CM2 sont considĂ©rĂ©s comme des heures supplĂ©mentaires et payĂ©s comme telles mais ne concernent qu’une poignĂ©e d’’enseignants rĂ©munĂ©rĂ©s Ă  23, 90 euros de l’heure pour 15h prises sur une semaine de vacances. Au sein de l’Éducation nationale, les enseignants du 1er degrĂ© sont les agents dont la part des rĂ©munĂ©rations annexes (indemnitĂ©s, heures supplĂ©mentaires, …) est la plus faible en proportion du revenu principal. Le bilan social est Ă©clairant Ă  ce propos.

** Voir à ce propos cet extrait du rapport annuel de la Fonction publique donnant les salaires moyens de diverses catégories de fonctionnaires.

 

67 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.