www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Début de carrière  / Listes Complémentaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
20 septembre 2018

Recrutements : il faut utiliser la liste complémentaire. Signez la pétition en ligne.

Depuis 2013, tous les concours de recrutement de professeurs des écoles ont été marqués par des recrutements non effectués à l’issue des épreuves d’admission. Cette année, ce sont au moins 775 postes qui n’ont pas été pourvus. C’est pourquoi le SNUipp-FSU lance une pétition en ligne pour qu’au plus vite, les postes vacants dans les classes soient pourvus par des listes complémentaires du concours de recrutement et non par des personnels contractuels.

A la rentrée, de nombreux départements vont manquer d’enseignant-es. 775 recrutements n’ont pas été effectués à l’issue du concours de recrutement de professeurs des écoles auxquels vont s’ajouter les désistements de lauréat-es inscrit-es sur liste principale.

Parce que le métier d’enseignant est un métier qui s’apprend !

Nous ne pouvons accepter un tel recours à la précarité qui entretient l’illusion de la pérennité d’un service public de qualité, mais ne leurre personne. Comble de l’ironie, certains départements proposent aux personnes inscrites sur liste complémentaire d’être recrutées comme contractuel-les, perdant alors le bénéfice du concours et la possibilité à terme d’être titularisées.

Le SNUipp-FSU a publié un communiqué de presse le 5 juillet et s’est adressé au ministre le 7 juillet dernier pour dénoncer cette situation. Il lance aujourd’hui une pétition en ligne pour lui demander :

  • de recruter les enseignant-es sur la liste complémentaire partout où cela est nécessaire, avec la possibilité de recourir à la liste complémentaire d’autres académies sur la base du volontariat des stagiaires ;
  • d’ouvrir ou ré-ouvrir les listes complémentaires lorsque celles-ci sont épuisées ou inexistantes ;
  • dans l’urgence, d’organiser des concours supplémentaires pour les académies en situation difficile comme cela se fait pour l’académie de Créteil et de Versailles.

Une crise de recrutement s’installe.

La résoudre implique une politique volontariste de pré-recrutements, une amélioration des conditions de formation et d’entrée dans le métier ainsi qu’une amélioration des salaires, très inférieurs à ceux de nos homologues européens. Signez la pétition en ligne

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.