www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Début de carrière  / Concours externe 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
11 juillet 2018

Concours 2018 : la crise de recrutement perdure

Les résultats du concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) 2018 sont tombés et ils révèlent un déficit entre le nombre d’admis et le nombre de postes proposés : 775 au total dont la majeure partie dans les académies de Créteil et de Versailles.

Les résultats du CRPE 2018 confirment une crise de recrutement qui s’installe dans le temps. Une nouvelle fois, le nombre d’admis est inférieur au nombre de postes offerts. Ce sont 775 recrutements qui manquent à l’appel à l’issue du concours, dont 361 dans l’académie de Créteil et 338 à Versailles. Depuis 2013, tous les CRPE ont été marqués par ce déficit et au total 3 571 recrutements n’ont pu être effectués à l’issue des épreuves d’admission.

Le danger du recours aux contractuels

Cette situation ouvre une nouvelle fois la voie à un recours massif à des personnels contractuels qui devront enseigner sans formation. Dès ce mois de juin, des académies pourtant non déficitaires, ont annoncé recourir à des contractuels pour l’année 2018-2019. Le SNUipp-FSU demande de privilégier le recours à la liste complémentaire y compris dans d’autres académies et sur la base du volontariat, pour pallier le déficit d’étudiants admis.

S’attaquer à la crise de recrutement

Cette crise a des causes multiples : dévalorisation et manque de reconnaissance du métier, conditions de travail difficiles surtout en début de carrière, mobilité quasi-impossible dans certains départements… Pour s’y attaquer, le SNUipp-FSU demande au ministère d’accompagner l’élévation du niveau de recrutement par des mesures favorisant l’accès à tous au métier d’enseignant par des pré-recrutements dès la première année de licence, des aides sociales, une amélioration des conditions de formation et d’entrée dans le métier et une revalorisation des salaires dès les premières années.

Répondre à l’urgence

Pour répondre à l’urgence de la situation , le SNUipp a adressé un courrier au Ministre de l’éducation en lui demandant "d’autoriser dès maintenant le recrutement d’enseignants sur la liste complémentaire partout où cela est nécessaire, avec la possibilité de recourir à la liste complémentaire d’autres académies sur la base du volontariat des stagiaires ainsi que d’ouvrir ou de réouvrir les listes complémentaires lorsque celles ci seront épuisées ou inexistantes."

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.