www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions / Instances 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
1er février 2018

Fusion des ZIL et des BD : le projet définitif de la DASEN.

Le SNUipp-FSU a siégé en CTSD le jeudi 1er février. L’ordre du jour était la définition de la zone géographique de remplacement. L’administration n’a pas répondu aux questions au sujet de la pertinence de ce projet pour améliorer le remplacement.

Le SNUipp-FSU est contre la fusion des postes de ZIL et de Brigade. Ce projet n’est pas acceptable.

La spécificité du poste de ZIL est de privilégier les remplacements courts sur une circonscription. La connaissance qu’a le ZIL des écoles de la circonscription rend le remplacement « au pied levé » plus aisé. La spécificité du poste de brigade est de privilégier les remplacements longs qui nécessitent une adaptation à un remplacement sur la durée. Dans ces conditions il est à craindre que seront privilégiés et entérinés la priorité aux remplacements longs au détriment des courtes durées. Les enseignant-es choisissent ces postes en connaissance de cause et acquièrent des compétences spécifiques à ces différentes fonctions. Une telle fusion imposerait une flexibilité accrue et détournerait les collègues expérimentés de ces postes.

Cette situation pourrait avoir comme conséquence d’augmenter leur attribution d’office à des collègues non volontaires et ne serait donc pas de nature à améliorer la situation du remplacement, bien au contraire.

Encore une fois, ce sont les conditions de travail, déjà très dégradées, qui seront impactées : celles de titulaires remplaçant-es qui ne sauront jamais sur quel type de remplacement ils-elles vont être affectés ; celles des équipes également, qui verront dans le meilleur des cas des jeunes collègues assurer ces missions de remplacement sans l’avoir choisi et les non-remplacements se multiplier.

La problématique du remplacement ne sera pas solutionnée en fusionnant les postes de ZIL et de BD mais bien en créant des postes de remplaçant-es.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU 81 a demandé l’abandon de ce projet, le maintien de la distinction BD/ZIL et la création de tous les postes de remplaçant-es nécessaires.

La réponse de l’administration est l’application du règlement sans aucune autre argumentation.

La directrice académique a défini comme zone géographique un périmètre équivalent au département. L’outil ARIA a une fonctionnalité de distancier pour en théorie affecter le remplaçant le plus proche du besoin de remplacement. Il faudra compter dorénavant seulement sur la bienveillance des secrétaires de circonscription et des services de la DSDEN pour gérer au mieux les affectations et que personne ne soit lésé. En effet la spécificité des postes de ZIL ou de BD n’étant plus pris en compte dans le vivier unique de remplacement, une connaissance approfondie des personnels permettrait (selon le discours de l’administration) une gestion humaine des titulaires remplaçants.

Les IEN rencontreront tous les nouveaux remplaçants dans cette optique de "gestion bienveillante" des personnels.

Tout titulaire remplaçant conservera son école de rattachement mais basculera automatiquement dans le vivier unique de remplacement sans mesure de carte scolaire.

La FSU 81 a demandé à ce que les remplaçants puissent bénéficier de mesure de carte scolaire vu que le profil du poste allait être modifié. Le SE UNSA s’est prononcé aujourd’hui contre cette mesure contrairement à ce qu’ils avaient annoncé dans un article en date du 7 décembre

Même si les missions des ZIL vont changer, l’administration estime que règlementairement, une mesure de carte scolaire n’est pas à envisager. Les ZIL recevront un courrier informatif de l’administration avant le mouvement afin qu’ils puissent en toute conscience y participer ou non. La FSU a alors demandé que les BD reçoivent aussi un courrier informatif, ce à quoi l’administration a répondu favorablement.

Suite aux interventions de la FSU 81 lors du CHSCT du mercredi 20 décembre, l’administration organisera des stages de formation des remplaçants dès la première période de l’année scolaire 2018/19. De même, un guide des remplaçants est en cours d’élaboration au niveau académique.

Le SNUipp-FSU sera très vigilant à ce que les promesses de formation de l’administration soient respectées.

Un avis a été proposé au vote :

"Les représentants des personnels membres du CTSD du Tarn se prononcent contre le vivier unique de remplacement. Ils demandent la création de tous les postes de remplaçants nécessaires."

Pour : FSU, FO

Ne prend pas part au vote : SE UNSA

Le projet "Définition de la zone géographique de remplacement" a été soumis au vote.

Contre : FSU, FO

Abstention : SE UNSA

Le SNUipp-FSU 81 n’est pas contre la définition en soi de cette zone géographique, mais bel et bien contre la fusion ZIL/BD.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.