www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actions-luttes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
15 décembre 2017

Ecole de Rabastens : la mobilisation a payé !

Les collègues de l’école de Rabastens, soutenus par les parents, se sont mobilisé-es ces derniers jours pour dénoncer leurs conditions de travail sur leur école. Le SNUipp-FSU 81 les a accompagnés dans leur lutte.

L’école de Rabastens est une énorme école de 19 classes (la plus grande école de l’Académie). Depuis des années, nous dénonçons ce type de structures démesurées, inadaptées au fonctionnement du 1er degré, tant pour les élèves que pour les enseignant-es. Dans cette école, comme dans d’autres grosses écoles, nous relevons des dysfonctionnement liés à la taille de la structure : collègues non remplacé-es, parfois pendant des mois ; effectifs en permanence aux seuils définis par la DASEN ; surcharge administrative des directeurs-trices au détriment de l’animation d’équipe, accentuée par la suppression des aides administratives...

Ce mercredi, les collègues et les parents, accompagnés du SNUipp-FSU et du SNUDI-FO se sont rassemblés devant la DSDEN à 14 heures pour demander des moyens humains supplémentaires pour pallier aux dysfonctionnements de leur école. Dès 14 heures, la DASEN a trouvé le temps de recevoir la presse, mais pas la délégation qui a du attendre 16h30 pour rencontrer le responsable des ressources humaines et l’IA adjoint. Face à ce mépris manifeste, nous sommes entrés sans y être invités dans les locaux de la DSDEN. Une délégation a pu exposer les conditions de travail dégradées sur l’école et ses revendications : le retour d’une aide administrative à la direction (déjà actée avant cette entrevue) et un maître supplémentaire pour aider au fonctionnement de l’école. L’administration n’a donné aucune suite à cette dernière demande et les collègues ont annoncé leur intention de se mettre en grève dès le mardi 19 décembre.

Suite à cette annonce, la DASEN s’est enfin déplacée ce vendredi matin sur l’école pour rencontrer nos collègues. Elle leur a annoncée qu’elle mettait en place un quart de décharge sur la maternelle pour aider à la coordination de l’équipe. Un CPC viendra sur l’école une demi journée par semaine pour aider la directrice dans ses missions d’animations pédagogiques et l’équipe de circonscription accompagnera l’équipe lors des conseils des maîtres et d’école.

Les collègues ont acté positivement les propositions de l’administration.

Nous resterons vigilants aux conditions de travail des enseignants (remplacement, suivi des élèves à profil difficile) et de la directrice pour cette fin d’année scolaire.

Et après ?

Le SNUipp-FSU s’était opposé à la fusion et portera lors des prochaines opérations de carte scolaire la création d’autres écoles sur Rabastens afin de retrouver des tailles d’écoles raisonnables. Nous défendons une école de proximité (à Rabastens comme à Albi...), à taille humaine et respectueuse des élèves comme des enseignant-es.

 

57 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.