www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
24 novembre 2017

Fermeture programmée de l’école Camille Claudel à Albi

La mairie d’Albi souhaite fermer une école de centre-ville dans la plus grande opacité.

Contexte

Courant mai 2017, une information a fuité de la mairie d’Albi : l’école Camille Claudel (école de 5 classes jouxtant l’ESPE et anciennement école d’application) fermera à la rentrée 2019.

Les locaux de cette école appartiennent au Conseil Départemental qui a signé une convention avec la Mairie d’Albi pour leur mettre à disposition gracieusement les locaux.

Interrogée sur cette fermeture par des parents d’élèves, la Mairie d’Albi a d’abord prétexté que c’était le Conseil Départemental qui souhaitait récupérer ses locaux. Or le Conseil Départemental a spécifié par écrit aux parents d’élèves qu’en aucun cas, il n’avait demandé de récupérer les locaux de l’école.

Par la suite la Mairie a changé de discours, prétextant maintenant que puisque les locaux ne leur appartiennent pas, elle ne peut pas y effectuer les rénovations nécessaires.

Interrogé à ce sujet lors du CDEN du 22 novembre 2017 par la FSU, le Conseil Départemental a expliqué que contrairement à ce que pouvait dire la Mairie, les gros travaux (qui dépendent du Conseil Départemental) ont toujours été effectués aux frais du Conseil Départemental et que les petits travaux (qui dépendent de la Mairie) ont toujours été autorisés. Le vice-président du Conseil Départemental a même ajouté que le Conseil Départemental laisse à disposition les locaux de l’école tant que la mairie souhaite les garder.

C’est donc bien une décision unilatérale de la Mairie de rompre la convention avec le Conseil Départemental sans autre raison que d’obscures raisons financières. En effet, en fermant cette école, la mairie économisera des postes d’agents d’entretien et d’animateurs et fera des économies de fonctionnement. De plus, qui sait si, à l’heure actuelle, nous serions au courant si l’information n’avait pas fuité ?

Les parents

Pendant ce temps, les parents d’élèves de l’école se sont constitués en association pour défendre leur école. Ils ont organisé des rassemblements, posé des affiches dans leur quartier et aux alentours, rencontré les services de la Mairie...

Il semble que des pratiques très douteuses se soient mises en place à Albi pour faire taire les parents d’élèves réfractaires. En effet, des parents nous ont informés avoir reçu des pressions et intimidations...

Les parents d’élèves accompagnés de leurs enfants se sont rassemblés devant la préfecture pendant le CDEN du 22 novembre 2017 et une délégation a été reçue par le directeur de cabinet du préfet.

Le SNUipp-FSU 81 a rencontré à plusieurs reprises les représentants des parents d’élèves afin de les informer de la position des enseignants de l’école, expliquer les droits et les devoirs des fonctionnaires enseignants et s’engager aux côtés de leur association à défendre cette école de quartier.

Les enseignants

Du côté des enseignants de l’école, évidemment opposés à la fermeture de leur lieu de travail, la fermeture annoncée a été reçue violemment. Ils se retrouvent entre le marteau et l’enclume, obligés d’assumer la grogne des parents à la place de la Mairie et de l’administration de l’Éducation Nationale et subissant des pressions de la part de l’administration.

Ils ont cependant souhaité discuter de cette fermeture au conseil d’école du troisième trimestre de l’année scolaire 2016/2017. Cela leur a été interdit par l’administration évoquant un soit-disant droit de réserve des enseignants qui n’existe en réalité que dans leur tête.

Le SNUipp-FSU 81 a rencontré à plusieurs reprises les enseignants de l’école pour les rassurer, leur rappeler leurs droits et leurs devoirs et l’engagement de notre syndicat dans la défense des petites structures à taille humaine, respectueuses des enfants, des parents et des salariés.

Les enseignants de l’école, dont certains sont parents d’élèves, subissent des pressions de la part de l’administration pour ne pas se prononcer sur cette fermeture annoncée.

La FSU et FO ont proposé au CDEN du 22/11/2017 le vœu suivant : "Le CDEN du Tarn, attaché à l’école de proximité, à taille humaine et respectueuse des élèves, des parents et des salariés s’oppose à au projet de fermeture de l’école Camille Claudel à Albi."

Pour : FSU, FO, FCPE Abstention : UNSA, DDEN Refus de vote : ensemble des élus

Cette situation est inacceptable et le SNUipp-FSU 81 la dénonce avec force se plaçant aux côtés des enseignants, des parents et des enfants pour préserver cette école de quartier.

A quand une gestion démocratique et respectueuse de chaque partie au pays des droits de l’Homme ?

A lire aussi : CDEN du 22/11/2017

 

39 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.