www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : ActualitĂ©s  / Actions-luttes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
18 septembre 2017

Grève et manifestation le 21 septembre : Albi 14h30 ; Castres 17h

Des milliers de Tarnais dans la rue contre la rĂ©gression sociale ! Mardi 12 septembre, plus de 3000 personnes ont manifestĂ© Ă  Albi. Soyons encore plus nombreux le 21 septembre ! La rĂ©gression sociale poursuivie par ce gouvernement n’est pas une fatalitĂ©, une mobilisation forte dans la rue fera reculer le gouvernement et imposera un autre projet de sociĂ©tĂ©.

Après la mobilisation rĂ©ussie du 12 et face Ă  l’absence de rĂ©ponses du gouvernement , le 21 septembre verra une nouvelle journĂ©e d’actions, de grèves et de manifestations pour obtenir un Code du travail protecteur et des crĂ©ations d’emploi de qualitĂ©.

Deux manifestations sont organisĂ©es dans le dĂ©partement :
A Albi, Place du Vigan, Ă  14h30
A Castres, devant la sous préfecture, à 17h.

Lire le tract intersyndical :

PDF - 50.1 ko
tract 21 septembre

Lire le communiquĂ© de presse de l’intersyndicale tarnaise :

PDF - 13.3 ko
CP 12 et 21 septembre-1

Une remise en cause des droits sociaux

La nouvelle rĂ©forme du Code du Travail, sous couvert de flexibilitĂ© et d’adaptabilitĂ© du marchĂ© du travail, signe une remise en cause des droits sociaux . Sa mise en place constituerait une nouvelle Ă©tape dans le dĂ©mantèlement des garanties des salariĂ©s : facilitĂ©s plus grandes de licencier, diminution des droits en matière de santĂ© et de sĂ©curitĂ© au travail, mise en cause des droits syndicaux. La rĂ©forme dessine un avenir particulièrement inquiĂ©tant pour la jeunesse et sa philosophie gĂ©nĂ©rale ne manquerait pas de servir de rĂ©fĂ©rence Ă  d’autres dĂ©gradations , y compris pour les salariĂ©s du public

Austérité et mise à mal des solidarités

Au delĂ  de la rĂ©forme du code du travail, les annonces et les dĂ©cisions prises par le gouvernement pendant l’Ă©tĂ© sont guidĂ©es par l’austĂ©ritĂ© et mettent Ă  mal les solidaritĂ©s : rĂ©duction des dĂ©penses publiques, suppression des contrats aidĂ©s, baisse des APL etc.. Le gouvernement poursuit une politique lourde de consĂ©quences pour les salariĂ©s et les retraitĂ©s et s’attaque Ă  notre modèle social

Les fonctionnaires en ligne de mire

Gel du point d’indice, prĂ©vision de 120 000 suppressions d’emplois, rĂ©tablissement de la journĂ©e de carence, augmentation de la CSG, baisses des dotations aux collectivitĂ©s locales... La Fonction publique est aussi en première ligne et sert de variable d’ajustement Ă  des arbitrages budgĂ©taires et fiscaux en faveur des plus riches. Pour 10 millions de retraitĂ©s , dont la pension nette est supĂ©rieure Ă  1200 euros par mois, c’est une amputation nette du pouvoir d’achat qui est programmĂ©e. D’ores et dĂ©jĂ , les neuf fĂ©dĂ©rations de fonctionnaires annoncent une journĂ©e d’action le 10 octobre prochain. Une unitĂ© qui annonce de fortes mobilisations.

Dans l’action le 21 septembre et après...

Pour maintenir un code du travail protecteur et des emplois de qualitĂ© mais aussi pour refuser la logique d’austĂ©ritĂ© et sauvegarder notre système de solidaritĂ©s, le SNUipp, avec la FSU, appelle les personnels Ă  participer massivement Ă  la journĂ©e d’action du 21 septembre sous des formes diverses dĂ©clinĂ©es localement (grèves, manifestations...) . Toutes les mobilisations, sur la loi travail comme sur la fonction publique, participent du refus de ce nouveau modèle social que le gouvernement souhaite imposer.

Deux manifestations sont organisĂ©es dans le dĂ©partement :
A Albi, Place du Vigan, Ă  14h30
A Castres, devant la sous préfecture, à 17h.

Consignes pour la grève :

Qui fait grève ?

L’ensemble des enseignant-es, titulaires, non-titulaires, en formation, en stage, et les directeurs-trices d’école qui ne sont ni chef d’établissement, ni fonctionnaire d’autorité.

Les grĂ©vistes informent les familles dès que possible, par Ă©crit qu’il n’y aura pas de classe. La lettre d’information aux parents peut ĂŞtre confiĂ©e aux Ă©lèves en prenant les prĂ©cautions d’usage : pli cachetĂ© ou agrafĂ© (ne pas coller dans le cahier de correspondance), ou remis Ă  la sortie des locaux scolaires.

opendocument text - 13.9 ko
Lettre_ouverte_aux_parents-1

Les grĂ©vistes informent Ă©galement le-la directeur-trice et tous, toutes celles et ceux qui sont concernĂ©-es par l’organisation d’une activitĂ© Ă  laquelle eux ou leurs Ă©lèves participent (transport, piscine...). Ne rĂ©pondez Ă  aucune enquĂŞte ou sondage (Administration, Gendarmerie ou Police), ni oralement, ni par Ă©crit, ni par tĂ©lĂ©phone : indiquez qu’il s’agit d’une consigne syndicale.

Pour les retenues de salaire, il appartient à l’Administration de faire la preuve de la participation ou non à la grève. Les directrices et directeurs notamment ne devraient avoir à accomplir aucune tâche particulière à ce sujet.

Le SMA :

L’administration demande de remplir une dĂ©claration d’intention de grève 48 heures Ă  l’avance et l’envoyer au service du Drh Ă  l’adresse suivante :

ia81-Drh@ac-toulouse.fr

Le SNUipp-FSU 81 appelle les enseignant-es des Ă©coles Ă  abandonner cette fastidieuse procĂ©dure de dĂ©claration prĂ©alable lors de la journĂ©e de grève du 12 septembre. Dès la parution de la loi du 20 aoĂ»t 2008 instituant « un droit d’accueil dans les Ă©coles maternelles et primaires », le SNUipp-FSU s’était opposĂ© Ă  ce texte qui constitue une entrave au droit de grève des enseignant-es du premier degrĂ©.

Quelle sanction possible en cas de non dĂ©claration prĂ©alable ?

L’absence de dĂ©claration prĂ©alable ne peut pas entraĂ®ner une perte d’AGS La circulaire 2008-111 du 26 aoĂ»t 2008 prĂ©cisant les conditions de mise en Ĺ“uvre de la loi n° 2008-790 du 20 aoĂ»t 2008 indique que « la personne qui participerait Ă  un mouvement de grève sans s’être prĂ©alablement dĂ©clarĂ©e grĂ©viste encourrait une sanction disciplinaire ». Les vellĂ©itĂ©s de retrait d’AGS opĂ©rĂ© par certains DASEN Ă  l’encontre des enseignant-es participant Ă  un mouvement de grève sans s’être prĂ©alablement dĂ©clarĂ©-es n’est pas rĂ©glementaire, car un retrait de ce type n’est pas une sanction disciplinaire. Cela est un abus, contestable par ailleurs. La sanction disciplinaire Ă  laquelle fait allusion le texte est une sanction a priori, du « premier groupe », c’est-Ă -dire un « avertissement » ou un « blâme ». Seule cette dernière sanction est inscrite au dossier personnel de l’enseignant. Elle est effacĂ©e automatiquement au bout de trois ans si aucune autre sanction n’intervient sur cette pĂ©riode. La dĂ©claration prĂ©alable ne sert qu’à l’organisation du SMA et non au recensement des grĂ©vistes La loi est très claire, « les informations issues des dĂ©clarations individuelles ne peuvent ĂŞtre utilisĂ©es que pour l’organisation, durant la grève, du service ». En aucun cas, elles ne peuvent servir Ă  Ă©tablir la liste des enseignants grĂ©vistes notamment pour le retrait d’1/30e de salaire. Ces dĂ©clarations sont « couvertes par le secret professionnel » et « leur utilisation Ă  d’autres fins ou leur communication Ă  toute autre personne que celles qui doivent en connaĂ®tre » est passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. La loi sur le SMA n’a donc rien changĂ© sur ce point : si l’administration veut effectuer des retraits de salaires, c’est Ă  elle de recenser les non-grĂ©vistes pendant ou après la grève et pas au directeur-trice. Les enseignants grĂ©vistes n’ont pas Ă  se dĂ©clarer grĂ©vistes, ni Ă  signer les Ă©tats transmis par l’administration…

Si il y a des non-grĂ©vistes sur l’Ă©cole, l’accueil et la surveillance des Ă©lèves leur incombent.

La mairie doit mettre en place un service minimum d’accueil dès 25% de grĂ©vistes dans l’Ă©cole.

Aucune communication sur l’Ă©tat des grĂ©vistes ne sera faite en direction de l’administration ou des services de police et de gendarmerie.

En cas de questionnement, de pression de l’administration ou de parents d’Ă©lèves, contactez nous au 05 63 38 44 34.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.