www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Réseaux d’écoles, EPEP. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
12 janvier 2006

Les EPEP et les réseaux, une restructuration prévue depuis le rapport Pair de 1998

Il est intéressant de lire le projet de l’Inspecteur d’Académie à la lumière du rapport Pair.

On se souvient que le rapport Thélot sous couvert d’autonomisation des établissements, nous annonçait la création de chefs d’établissement dans le premier degré.

Les derniers actes du gouvernement mettent en place le fatalisme.

  • Fatalisme social qui renonce à porter la culture dans les milieux populaires ;
  • Fatalisme de l’économisme qui asservit le savoir et sa transmission aux impératifs de la production ;
  • Autoritarisme, enfin, qui fait de la soumission à la hiérarchie un enseignement fondamental et soumet les personnels aux diktats du management moderne.

Le rapport Pair de février 1998 voulait déjà :

  • Réunir les écoles trop petites (p 18)
  • Créer des établissements du premier degré (p 19)
  • Réaliser un "équilibre" entre commune et école dans un espace éducatif local (p 20)
  • Redéfinir le rôle des inspecteurs de l’Éducation Nationale (p 20)
    GIF - 2.6 ko
    Management

"Le recteur attribuera une enveloppe de postes à chaque établissement en fonction d’un P/E garanti, défini au niveau national (pouvant éventuellement varier selon la situation : zone rurale, ZEP...). La taille retenue pour les établissements du premier degré devra être fixée pour que ce mode d’attribution soit pertinent. Le recteur attribuera d’autre part aux circonscriptions une enveloppe de postes pour les remplacements (maladie, maternité, formation). Il répartira enfin une enveloppe, représentant 10 à 15% des postes, aux inspecteurs d’académie comme pour le second degré. L’inspecteur d’académie répartira cette seconde enveloppe entre les établissements en fonction de la politique académique, de la connaissance qu’il a des établissements et en s’entourant de l’avis des inspecteurs de l’Éducation nationale. Chaque établissement implantera ses postes dans les écoles qui le composent et organisera les classes en toute autonomie : cette décision relève du Conseil d’administration."

Voici le texte complet de ce rapport.

 

57 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.