www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : ActualitĂ©s 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  ŕ la rubrique {}
23 mai 2017

Des propos scandaleux de l’IEN ASH sur les enseignants dans la presse

Un article de la dĂ©pĂŞche du 3 mai, nous laisse un goĂ»t amer quant Ă  la vision bienveillante de l’IEN ASH envers les enseignants.

Le 3 mai dernier , la DĂ©pĂŞche du Midi publiait un article titrĂ© "Ces troubles qui affectent l’apprentissage".

Nous tenons Ă  rĂ©agir Ă  cet article, qui interroge une Inspectrice de l’Éducation Nationale chargĂ© de l’ASH, et dont les rĂ©ponses nous ont profondĂ©ment indignĂ©. Nous tenons Ă  rectifier ces points de vue qui, outre le fait qu’ils ne relèvent pas de ses compĂ©tences, passent sous silence les conditions d’exercice de notre profession et diffament honteusement les personnels enseignants.

En effet, pour Mme Chartier, « Trop d’Ă©lèves sont reconnus handicapĂ©s ». A notre connaissance, ce n’est pas Ă  une fonctionnaire de l’Éducation Nationale, d’Ă©valuer si un trouble identifiĂ© par des mĂ©decins relève ou non du handicap. La maison dĂ©partementale est garante de cette identification. Et tout un chacun ne peut se prĂ©valoir de cette compĂ©tence.

Mme Chartier estime que : « C’est l’Ă©cole qui doit offrir la rĂ©ponse la plus Ă©largie aux publics qu’elle accueille » Bien sĂ»r l’École Publique accueille tous les enfants sans discrimination et se doit de faire rĂ©ussir tous les Ă©lèves. Mais voilĂ , les dispositifs RASED qui avaient Ă©tĂ© mis en place pour venir en aide aux enfants en difficultĂ© ont Ă©tĂ© supprimĂ©s alors que l’augmentation du nombre d’enfants en difficultĂ© aurait nĂ©cessitĂ© le renforcement de ces structures. Aujourd’hui les enseignant-es sont seul-es, sans formation face Ă  des problĂ©matiques qui les dĂ©passent.

Pour finir, Mme Chartier porte sur les enseignant-es une accusation infamante d’incompĂ©tence, et d’inhumanitĂ© : « changer la perception de ce qu’est un cour magistral … avoir une ouverture sur la diffĂ©rence... ceux qui ont une posture humaniste ne rencontrent pas de problème »

Ces propos sont inadmissibles de la part d’une IEN, non seulement parce qu’ils se tiennent sur des Ă©lĂ©ments ne relevant pas de sa compĂ©tence, mais parce qu’ils jettent le discrĂ©dit sur les enseignant-es alors que celles-ci et ceux-ci gèrent au quotidien une Ă©cole avec des effectifs surchargĂ©s, une absence de formation, la disparition RASED, des injonctions administratives toujours plus nombreuses, la nĂ©gation de nombreux droits etc.

A de nombreuses reprises le SNUipp-FSU a demandĂ© que la hiĂ©rarchie fasse preuve d’un minimum de respect Ă  l’Ă©gard de ses personnels. De toute Ă©vidence il reste un long chemin Ă  parcourir !

Lors de la CAPD de ce lundi 22 mai, le SNUipp-FSU est intervenu pour faire part de son indignation. Madame la DASEN a dĂ©plorĂ© que les propos de Madame Chartier aient Ă©tĂ© mal interprĂ©tĂ©s par le journaliste. Le SNuipp-FSu a demandĂ© Ă  la DASEN de faire un dĂ©menti. Rien n’est prĂ©vu pour l’instant...

Par contre Le SNUipp-FSU 81 a fait part de son indignation à la Dépêche du Midi par courrier en demandant un droit de réponse.

Vous pouvez aller lire l’article de la DĂ©pĂŞche du Midi ci-joint

Suite Ă  un entretien avec Madame Chartier ce mardi 9 juin, nous accĂ©dons Ă  sa demande de droit de rĂ©ponse et nous joignons Ă  cet article la rĂ©ponse qu’elle nous a adressĂ©.

PDF - 55.5 ko
rĂ©ponse Mme Chartier

 

35 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tĂ©l : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.