www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mai 2017

Des propos scandaleux de l’IEN ASH sur les enseignants dans la presse

Un article de la dépêche du 3 mai, nous laisse un goût amer quant à la vision bienveillante de l’IEN ASH envers les enseignants.

Le 3 mai dernier , la Dépêche du Midi publiait un article titré "Ces troubles qui affectent l’apprentissage".

Nous tenons à réagir à cet article, qui interroge une Inspectrice de l’Éducation Nationale chargé de l’ASH, et dont les réponses nous ont profondément indigné. Nous tenons à rectifier ces points de vue qui, outre le fait qu’ils ne relèvent pas de ses compétences, passent sous silence les conditions d’exercice de notre profession et diffament honteusement les personnels enseignants.

En effet, pour Mme Chartier, « Trop d’élèves sont reconnus handicapés ». A notre connaissance, ce n’est pas à une fonctionnaire de l’Éducation Nationale, d’évaluer si un trouble identifié par des médecins relève ou non du handicap. La maison départementale est garante de cette identification. Et tout un chacun ne peut se prévaloir de cette compétence.

Mme Chartier estime que : « C’est l’école qui doit offrir la réponse la plus élargie aux publics qu’elle accueille » Bien sûr l’École Publique accueille tous les enfants sans discrimination et se doit de faire réussir tous les élèves. Mais voilà, les dispositifs RASED qui avaient été mis en place pour venir en aide aux enfants en difficulté ont été supprimés alors que l’augmentation du nombre d’enfants en difficulté aurait nécessité le renforcement de ces structures. Aujourd’hui les enseignant-es sont seul-es, sans formation face à des problématiques qui les dépassent.

Pour finir, Mme Chartier porte sur les enseignant-es une accusation infamante d’incompétence, et d’inhumanité : « changer la perception de ce qu’est un cour magistral … avoir une ouverture sur la différence... ceux qui ont une posture humaniste ne rencontrent pas de problème »

Ces propos sont inadmissibles de la part d’une IEN, non seulement parce qu’ils se tiennent sur des éléments ne relevant pas de sa compétence, mais parce qu’ils jettent le discrédit sur les enseignant-es alors que celles-ci et ceux-ci gèrent au quotidien une école avec des effectifs surchargés, une absence de formation, la disparition RASED, des injonctions administratives toujours plus nombreuses, la négation de nombreux droits etc.

A de nombreuses reprises le SNUipp-FSU a demandé que la hiérarchie fasse preuve d’un minimum de respect à l’égard de ses personnels. De toute évidence il reste un long chemin à parcourir !

Lors de la CAPD de ce lundi 22 mai, le SNUipp-FSU est intervenu pour faire part de son indignation. Madame la DASEN a déploré que les propos de Madame Chartier aient été mal interprétés par le journaliste. Le SNuipp-FSu a demandé à la DASEN de faire un démenti. Rien n’est prévu pour l’instant...

Par contre Le SNUipp-FSU 81 a fait part de son indignation à la Dépêche du Midi par courrier en demandant un droit de réponse.

Vous pouvez aller lire l’article de la Dépêche du Midi ci-joint

Suite à un entretien avec Madame Chartier ce mardi 9 juin, nous accédons à sa demande de droit de réponse et nous joignons à cet article la réponse qu’elle nous a adressé.

PDF - 55.5 ko
réponse Mme Chartier

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.