www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
3 janvier 2017

Non remplacement de collègues : dénonçons-en les conséquences !

Les postes de remplaçant-es ont aussi été touchés par les importantes suppressions de postes de l’ère Sarkozy. L’ère Hollande n’a pas reconstitué les brigades de remplacement telles que nous les avons connues avant ces suppressions massives, elle a tout juste répondu à la hausse démographique des élèves et aux départs en retraite.

Ainsi, depuis plusieurs années, un nombre important de collègues sont non remplacé-es dans les écoles et cette situation dégrade nos conditions de travail. Le SNUipp-FSU dénonce et intervient régulièrement à ce propos.

Dans le premier degré, il n’y a pas de vie scolaire pour gérer les élèves en cas d’absence des enseignant-es, comme dans le second degré. Les élèves doivent être répartis dans les autres classes. Les petites écoles sont moins touchées car prioritaires pour le remplacement mais les grandes écoles ne voient quasiment jamais de remplaçant-es et gèrent quotidiennement cette pénurie.

Quand un-e collègue est non remplacé-e, c’est toute une école qui dysfonctionne.

Les collègues, qui doivent gérer ces situations, sont épuisé-es par ce non remplacement. Ceci est une dégradation de nos conditions de travail que nous ne pouvons plus accepter !

En effet, la hiérarchie minimise le problème sur la souffrance au travail que cela occasionne.

C’est pourquoi, nous vous conseillons vivement d’inscrire ce problème sur le Registre Santé et Sécurité au Travail (RSST) qui doit se trouver dans chaque école.

Exemple d’inscription :

Nom prénom de l’enseignant :

Date de l’inscription au RSST :

Faits : En raison du non remplacement d’un-e collègue dans l’école, j’ai dû accueillir X élèves dans ma classe qui en compte Y. Le temps de gérer cette situation, je n’ai pu commencé à travailler avec les élèves qu’à partir de Z heures. W élèves étaient assis par terre par manque de place. L’issue de secours n’était plus accessible. La circulation dans la classe était difficile. Cette situation entraîne une dégradation de mes conditions de travail (stress, fatigue, travail empêché).

Une fois que vous avez fait l’inscription, elle doit être transmise par le-la directeur-trice à l’IEN. Faites la parvenir aussi à la secrétaire du CHSCT du Tarn (secretaire.chsct81@ac-toulouse.fr), instance qui traite les inscriptions sur ces registres.

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.