www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2015

Compte-rendu CAPD du 4 septembre 2015

18 enseignants T1 nommés à titre provisoire sur des postes de remplaçant en brigade départementale. Cela suffira-t-il à éviter les nombreux problèmes de remplacement de l’année dernière ?

Le SNUipp-FSU a lu une déclaration préalable en début de CAPD :

PDF - 14.7 ko
Motion SNUipp-FSU CAPD du 4 septembre 2015

Mouvement

Arrangement de rentrée :

Il n’y a eu aucune demande prise en compte cette année, ni au groupe de travail du 27 août, ni lors de cette CAPD. Pour que la DASEN étudie en CAPD une demande d’arrangement de poste, un simple coup de fil à l’administration ne suffit pas. Il faut faire une demande écrite adressée à la DASEN sinon elle ne sera pas traitée.

Phase d’ajustement :

Il y avait 26 enseignants sans affectation (22 T1, 2 INEAT, 2 libérant leur poste pour des PES recrutés sur liste complémentaire) et 24,5 postes :

  • 6 collègues dont deux à mi-temps ont été nommés sur les ouvertures décidées lors du CTSD-CDEN du 3 septembre,
  • 2 collègues sans spécialités sur des postes en ASH (Ulis collège Les cèdres et IME P.Fourquet à Labruguière),
  • 18 dont deux à mi-temps sur des postes provisoires de titulaire remplaçant brigade,
  • 1 à mi-temps sur une classe élémentaire,
  • 1 sur un poste fractionné.

Des appels à candidature vont être lancés pour les postes suivants :

  • CPC EPS Lavaur
  • CPD Langues étrangères
  • Ulis Lycée Couturier Carmaux
  • Maître E circonscription des Monts d’Alban

Les postes de directeur adjoint de la SEGPA Augustin Malroux à Blaye les Mines, d’enseignant référent à Carmaux et de directeur adjoint de la SEGPA de Mazamet ont été pourvus.

Inéats :

8 nouveaux exéats ont pu être réalisés depuis juillet, portant le nombre total à 20 (contre 9 exéats). L’administration a dû aller chercher parfois assez loin les collègues dans la liste car beaucoup de départements ne donnent pas les exéats. Ce ne sont donc pas toujours les collègues avec les barèmes le plus hauts qui ont pu être intégrés. Ces inéats permettent de commencer l’année avec un peu de surnombre en personnels (plus de personnels que de postes qui permet d’augmenter la brigade de remplacement), mais nous craignons que cela ne soit pas suffisant pour éviter les problèmes de remplacement des dernières années qui débutaient également avec du surnombre.

Questions diverses du SNUipp-FSU

  • Situation difficile d’une collègue : une collègue qui a demandé un aménagement de rentrée car en arrêt maladie et en souffrance sur son poste actuel de titulaire, s’est vue refuser sa demande. Il faut apparemment attendre que son état se dégrade encore plus et qu’un médecin décide qu’elle n’est plus capable d’assumer son poste pour agir !
  • Changement des jours de décharges des PEMF le jour de la rentrée : des collégues PEMF ont vu leur jour de décharge changé le jour de la rentrée alors que l’organisation de leur école impliquait plusieurs personnes à temps partiel. Du coup ces personnels qui avaient organisé leur vie personnelle (garderie, cantine pour leurs enfants) en fonction de cette décharge se trouvent dans une situation difficile. L’administration a modifié ce planning de décharge pour organiser les visites des PES sans prendre en compte les personnels !
  • CDIsation de AESH : il y aura lors de cette année scolaire 2,5 postes AESH CSDIsés de plus.

Autres questions diverses

  • Les directeurs nouvellement nommés auront un directeur comme tuteur indemnisé 300 euros/an.

Professeur des écoles stagiaires

  • Deux PES ont été recrutés sur liste complémentaire. Les stagiaires sont accompagnés en ce début d’année par un tuteur et en tuilage avec l’autre enseignant de la classe pour prendre leur poste.
  • Il y a 54 stagiaires à mi-temps à l’ESPE et à mi-temps en classe répartis en deux groupes, ceux qui ont le Master métier de l’enseignement et ceux qui ont un autre Master ou une équivalence, afin d’adapter la formation à la diversité des stagiaires. Tous devront constituer et présenter un mémoire "écrit professionnel scientifique". Un groupe aura cours le lundi, mardi et 1 mercredi matin sur 2 et classe les autres jours et l’inverse pour l’autre groupe (cours à l’ESPE en fin de semaine). Ils auront un tuteur de l’ESPE, un tuteur PEMF et 4 visites dans l’année.
  • Les frais de déplacement des PES seront, soit forfaitaire (1000 euros pour l’année versés en 10 x 100€), soit sous la forme de 2 indemnités (une de déplacement, 1 de stage couvrant essentiellement les repas) avec des justificatifs à fournir (un lien explicatif sera mis en ligne sur le site de la DSDEN). Attention de bien calculer quel indemnité est la plus avantageuse pour vous, car une fois la demande de frais réel engagée si elle est inférieure à 1000 euros vous ne pourrez pas faire machine arrière. Le SNUipp-FSU proposera son aide aux PES sur ce dossier pour qu’ils choisissent la solution la plus avantageuse. Le SNUipp-FSU s’est battu aussi bien au niveau national que local pour faire valoir ces droits. L’an dernier l’administration n’avait pas donné le choix aux PES et avait automatiquement versé l’indemnité forfaitaire de 1 000 euros qui, selon nous, est plus défavorable. Par ailleurs, le SNUipp-FSU avait initié des recours pour la promo 2010/2011 des PES à qui l’administration n’avait versé aucun frais de déplacement, procédure qui a abouti par une victoire au tribunal administratif pour 8 collègues.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.