www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actions-luttes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
3 février 2015

Grève du 3 février : le SNUipp-FSU reçu en audience

Compte rendu de l’entrevue demandée à la DASEN : salaires, conditions de travail, formation

Salaires

Nous avons rappelé les conditions de salaires des PE : salaires bloqués depuis 3 ans, salaires nets qui baissent suite à l’augmentation des cotisations, ISAE à 400 € alors qu’elle est de 1 200 € dans les lycées et collèges. En France, les enseignants des écoles sont parmi les moins bien payés de l’OCDE avec les classes les plus chargées.

Conditions de travail

Les conditions de travail se dégradent encore cette année. Dans certaines écoles, on atteint l’insoutenable : 2, 3, 4 classes non remplacées en même temps dans des écoles où les classes sont déjà à 30 élèves, cela fait 35 élèves qui n’ont même plus la place de s’asseoir. Dans ce cas, ce sont toutes les classes de l’école qui dysfonctionnent et ce pendant plusieurs jours.

Nous avons aussi parlé des pressions exercées par la hiérarchie qui culpabilise des collègues qui n’ont plus les moyens de faire correctement leur travail. Exemple parmi d’autres : à la demande d’interventions du RASED pour des élèves en difficulté on répond par l’accusation d’un manque de maîtrise professionnelle.

Nous avons le sentiment que la vague de congés maladie actuelle n’est pas que le fait de la grippe ou de la gastro-entérite comme avancé par l’administration, mais d’un état de fatigue et de découragement des collègues à qui on ne donne plus les moyens d’accomplir leur mission et qu’on culpabilise pour éviter de mettre en cause l’institution.

Formation des PES pendant les vacances

Une formation initiale est proposée aux PES issus du concours exceptionnel pendant les vacances scolaires alors qu’ils assurent un travail à temps plein et que leur première année de travail sans formation professionnelle préalable les occupe 50 à 60 heures par semaine.

Le SNUipp-FSU a écrit vendredi 30 janvier à la DASEN pour lui rappeler que ce stage ne pouvait être que facultatif puisse qu’au-delà des obligations réglementaires de service des PES et qu’aucune pression ne pouvait être exercée. Cette intervention a porté ses fruits puisque l’administration a admis lors de cette audience que la présence au stage n’avait plus de caractère obligatoire.

L’administration souhaite surtout se dédouaner de l’absence de formation de ces collègues et pourra attester avoir fait des propositions. C’est se donner bonne conscience pour pas cher (3 jours pendant les vacances scolaires donc sans moyens de remplacement, dont 1 jour n’ouvrant droit à aucun remboursement !!) et sur le dos des stagiaires.

Le SNUipp-FSU revendique une formation sur le temps de travail, avec des moyens de remplacement suffisants pour faire partir tous les PES.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.