www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Direction et fonctionnement de l’école 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
12 janvier 2015

Vigipirate oui, mais attention aux dérives !

La rectrice de L’académie de Toulouse vient de communiquer les consignes renforçant le dispositif Vigipirate. Si le renforcement de la vigilance est tout à fait justifié, les consignes de la rectrice sont soit inapplicables, soit relèvent de la compétence de la police ou des communes...

Le SNUipp-FSU 81 s’est adressé au niveau national pour faire modifier ces consignes.

Dans ces directives on peut lire en effet :

Pour l’ensemble du territoire national, il est demandé aux écoles et établissements scolaires, publics et privés de veiller à :

  • appliquer strictement les contrôles d’accès et l’inspection visuelle des sacs
  • s’assurer de la présence d’adultes aux entrées et sorties
  • éviter tout attroupement à leurs abords
  • maintenir la mise en place des barrières interdisant le stationnement des véhicules devant les accès
  • renforcer la surveillance des locaux, durant les heures d’ouverture - suspendre, jusqu’à nouvel ordre, les voyages, séjours et sorties scolaires à caractère exceptionnel organisés en région Ile-de-France
  • signaler à la préfecture les manifestations ou les déplacements importants
  • rendre compte de tous événements suspects.

Certaines de ces consignes sont :

  • soit inapplicables (renforcer la surveillance des locaux, durant les heures d’ouverture) ,
  • soit relèvent de tâche de police (éviter tout attroupement à leurs abords, l’inspection visuelle des sacs),
  • soit relèvent de la responsabilité des communes (maintenir la mise en place des barrières interdisant le stationnement des véhicules)
  • Il faut demander au niveau national une rectification de ces consignes afin que les rôles et compétences de chacun soient respectés. Non seulement les directions d’école sont suffisamment surchargées de travail mais il n’est pas question de leur demander d’accomplir des tâches qui ne relèvent pas de leurs compétences voire les mettent dans une situation d’illégalité.

Si nous avons le devoir de renforcer notre vigilance, nous devons aussi veiller à ne pas sombrer dans un délire sécuritaire où la suspicion généralisée ne pourrait que nuire aux relations déjà difficiles que nous entretenons avec les parents.

 

56 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.