www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Programmes 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
26 septembre 2014

Mélange des genres dans la consultation socle et programmes

Notre DASEN a écrit le 10 septembre aux maires du Tarn les informant que les ATSEM volontaires pouvaient, avec l’autorisation du maire, être associés aux consultations sur les programmes de l’école maternelle et sur le socle commun. Loin de remettre en cause la place essentielle des ATSEM dans les écoles, nous affirmons que cette possibilité offerte, non seulement n’est pas conforme aux préconisations ministérielles, mais pose problème dans le cadre d’une consultation qui ne serait pas élargie à l’ensemble de la communauté éducative.

En effet, le document préparé par le ministère et qui doit être transmis aux enseignant-es et non aux maires indique :

"La consultation se déroule sur une période de 4 semaines, du 22 septembre au 18 octobre 2014, au cours de laquelle les équipes disposent d’une demi-journée banalisée pour se réunir et échanger. Cette consultation portant sur des contenus de programme, est de la seule responsabilité des enseignants ; au regard de la dimension éducative du travail conduit en maternelle, les équipes pédagogiques peuvent, si elles le souhaitent, associer les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) à la réflexion conduite."

C’est donc une possibilité laissée aux enseignant-es et non aux ATSEM elles-même que de leur proposer de participer à la consultation. C’est pourquoi nous avons interpellé l’administration par l’intermédiaire de la secrétaire générale afin qu’à minima elle rectifie sa communication pour qu’elle soit en conformité avec le document ministériel.

Mais cette possibilité offerte pose réellement problème et relève selon nous d’un mélange des genres qui n’est bon ni pour la profession, ni pour les ATSEM. Les ATSEM ont toute leur place dans la réflexion sur l’organisation de la classe et de l’école, mais pas dans une réflexion sur les programmes, elles ne sont pas formées pour cela et cela ne relève pas de leur mission. Cette possibilité n’aurait selon nous pas dû être proposée par le ministère, à moins d’organiser une consultation large avec les parents, les AVS... qui ne peut pas du tout prendre la même forme.

 

93 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.