www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
30 août 2013

Compte rendu GT mouvement ajustement 29 août 2013

Mouvement, hors-classe, inéats-exéats, prime ECLAIR, calendrier des instances

Quelques chiffres ont été donnés par le DASEN en introduction de ce groupe de travail pour dresser la situation du département en cette rentrée :

  • 144 contrats aidés dont 72 pour l’aide administrative à la direction (traduction départementale des 8000 contrats aidés au niveau national)
  • 29 M2 contractuels admissibles au concours anticipé 2014 (sur les 32 possibles)
  • 15 Emplois d’Avenir Professeur (EAP), étudiant-es contractuels eux aussi
  • 32 PES

Ce qui représente selon le DASEN 220 nouveaux emplois pour le Tarn à cette rentrée. Mais quels emplois ? Des contrats précaires sans avenir pour les uns, des étudiant-es non formés ou des stagiaires dont la formation est quasi-inexistante qu’on utilise comme moyen d’enseignement pour parer au plus pressé et éviter que la machine explose.

Car le DASEN le reconnaît, malgré ces 220 « nouveaux emplois », cette rentrée sera certainement la plus difficile, et la pression sur les personnels sera très forte. Pression qu’il explique par la réduction du surnombre dans le département : initialement prévu à 21, il serait quasiment déjà annulé par des données plus importantes que prévu :

  • collègues en Congé Longue Maladie : +6
  • collègues en Congé Maternité : + 6
  • collègues en Congé parentaux : + 4
  • vacances de postes de direction adjointe de SEGPA : +2
  • collègues en Congé Longue Durée : + 1
  • départs de collègues vers le 2nd degré : +1

Pour le SNUipp-FSU, si cette rentrée va effectivement être une nouvelle fois des plus difficiles, c’est surtout par la non création de postes pour cette rentrée après des années de suppressions massives et par le manque récurent de postes de remplaçant-es en nombre suffisant pour faire face aux congés maternité ou parentaux qui ne sont pas vraiment une nouveauté, et aux congés maladie (ordinaire, longue maladie ou longue durée) dont le nombre ne va certainement pas diminuer avec les conditions d’enseignement et de travail qui se dégradent.

Mouvement

4 arrangements de rentrée sur les 9 demandes ont été accordés par le DASEN, c’est-à-dire que leur affectation au 2nd mouvement a été revue lors de ce groupe de travail pour les rapprocher de leur domicile. Les demandes acceptées l’ont été au vu d’une situation médicale et/ou familiale jugée particulièrement difficile et prioritaire par rapport aux autres demandes. Le SNUipp-FSU, tout en reconnaissant des difficultés de natures différentes dans ces situations, refuse de juger des demandes recevables et d’autres irrecevables. Dans les demandes refusées, des collègues vont être à plus d’une heure de route de leur domicile...

Nous avons également une nouvelle fois rappelé notre demande d’aménagement de la 2nde phase avec la possibilité d’introduire dans sa liste de postes un vœu qui permettrait de basculer à la 3ème phase. Cette nouvelle règle qui ne semble décidément pas séduire le DASEN (cela fait maintenant la 3ème année que nous la demandons ou qu’elle soit au moins étudiée) permettrait selon nous plus de justice dans le mouvement vis-à-vis de la règle du barème et permettrait sans doute de traiter différemment ce type de situations difficiles.

Sur les 27 collègues qui restaient à affecter :

  • 20 collègues ont eu un poste en essayant de nommer au plus près possible du lieu de résidence.
  • 7 collègues sont en attente d’affectation (CAPD du 6 septembre) et sont mis à disposition auprès d’un IEN dans une école de la circonscription.

Passage à a hors-classe

Après les annonces gouvernementales de l’augmentation du ratio de passage à la hors-classe pour cette année de 2 à 3 %, nous avons réinterrogé le DASEN sur cette question : après les 24 passages du mois de mai, 13 nouveaux collègues vont pouvoir bénéficier d’un passage à la hors-classe. La liste des promu-es, les suivant-es sur la liste des promouvables, sera actée lors de la CAPD du 6 septembre prochain.

En revanche, aucune réponse ni solution à la question des retraitables-promouvables qui pourraient annuler leur retraite pour bénéficier de la promotion à la hors-classe. Une nouvelle fois, un fâcheux logiciel national empêche de faire apparaître dans la liste des promouvables les collègues qui ont déposé un dossier de retraite... Pour l’année prochaine, nous invitons tous les collègues qui déposent un dossier de retraite et qui se posent la question de l’annuler pour bénéficier de la hors-classe à nous joindre pour que nous calculions leur barème et voir s’ils auraient une chance d’être promus.

Inéats-exéats

Un nouvel échange entre le Tarn et l’Aveyron a pu s’opérer pendant les vacances scolaires. Nous avons demandé à ce qu’un dernier échange encore possible entre ces 2 départements soit fait. A suivre à la prochaine CAPD. Nous avons également dénoncé le fait que le ministère n’ait pas respecté le nombre d’inéats non compensés annoncé pour le Tarn dans le cadre du groupe de travail national de rattrapage des permutations.

Prime ECLAIR

La prime est reconduite sur les mêmes critères départementaux que l’an dernier avec versement sur la paye de septembre. Le SNUipp-FSU rappelle son opposition au système des primes en général et en particulier de celle-ci qui divise les personnels : ceux des réseaux ECLAIR de ceux qui n’en font pas partie, et ceux du réseau ECLAIR de Graulhet entre eux puisque le montant de l’indemnité est variable suivant la fonction ou « l’implication » des enseignant-es.

Calendrier des instances

  • CTSD ouvertures de rentrée : jeudi 5 septembre 14h
  • CDEN ouvertures de rentrée : jeudi 5 septembre 17h30
  • CAPD dernières nominations après ouvertures : vendredi 6 septembre 9h

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.