www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Carriere  / Salaire Indemnités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
29 juillet 2013

CTM du 11 juillet : L’indemnité pour les PE officiellement créée

Déclaration du SNUipp-FSU

Le CTM doit donner son avis sur le décret instituant une indemnité de suivi, d’accompagnement des élèves pour les personnels enseignants du premier degré.

Le SNUipp-FSU a mené depuis de longs mois, une campagne pour dénoncer le déclassement salarial des professeurs des écoles. Ces derniers se sont d’ailleurs manifestés en nombre puisque plus de 20 000 d’entre eux ont signé notre pétition réclamant des mesures de revalorisation concrète. Notre exigence est claire. Nous revendiquons la création d’une indemnité forfaitaire pour tous les enseignants quelle que soit leur fonction, reconnaissant le travail effectué au-delà des obligations de service. Pour nous, cette indemnité doit être d’un montant qui ne peut être inférieur à l’ISOE avec l’objectif qu’elle soit intégrée sous forme indiciaire dans le traitement. Nous actons donc positivement aujourd’hui ce premier pas.

Pour autant, l’objectif affiché par le ministre lui-même, d’égalité des rémunérations de tous les corps enseignants reste à atteindre dans un contexte, où comme l’a encore confirmé l’OCDE le 25 juin dernier, les professeurs des écoles français recrutés à bac + 5 sont moins bien rémunérés que la moyenne de leurs confrères de l’OCDE.

De ce point de vue, le taux annuel de l’indemnité, fixé à 400 euros, est totalement insuffisant et très loin d’être à la hauteur des attentes et de l’engagement professionnel de nos collègues. La création de cette indemnité n’est donc pas une fin en soi. Nous réclamons que le ministre s’engage sur une programmation qui permette d’atteindre au plus vite un alignement avec le montant de l’ISOE. Tout comme, nous sommes très attachés au principe d’universalité de cette indemnité. Sous prétexte qu’ils bénéficient déjà d’un régime indemnitaire, certains personnels sont tout ou en partie exclu de cette nouvelle indemnité. Nous le regrettons fermement. Les formateurs du premier degré ne peuvent pas rester au bord du chemin et les discussions sur leurs métiers que nous avons obtenues pour la rentrée devront trouver des réponses concrètes en terme de revalorisation.

De plus, nous estimons aussi que des mesures salariales passent aussi une revalorisation de la valeur du point d’indice. A ce titre, nous tenons à rappeler notre opposition à cette 4 ème année de blocage des salaires qui a de graves répercussions sur les rémunérations et le pouvoir d’achat de tous les agents de la Fonction publique.

Résultat du vote sur le décret instituant l’indemnité de suivi, d’accompagnement des élèves ( ISAE) :

POUR 12 voix ( FSU, UNSA, CFDT) ABSTENTION : 3 ( CGT, FO, SUD)

Le montant de l’indemnité ne fait pas parti du décret mais d’un arrêté non soumis au vote.

 

90 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.