www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Le SNUipp national  

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
18 juin 2013

Résolution du congrès de St Malo

Tous mobilisé-es pour l’Ecole, pour les élèves, pour les personnels.

Dans un contexte de crise économique qui perdure et s’accentue, la mise en place de politiques de rigueur et d’austérité en France et dans tous les pays d’Europe, a des conséquences dramatiques pour les salarié-es, les chômeurs-ses et les retraité-es. Le SNUipp avec la FSU revendique une autre répartition des richesses avec des services publics renforcés agissant comme levier pour l’égalité.

  • La Loi d’orientation et de programmation annoncée comme une grande priorité vient d’être votée. Pour autant, la rentrée 2013 ne marquera pas la rupture attendue. La priorité au primaire ne peut pas se résumer à une réforme des rythmes précipitée, contestée et rejetée par la communauté éducative.
  • Cette priorité doit se traduire par des avancées concrètes reconnaissant le travail et l’engagement des enseignants et permettant la réussite de tous les élèves. Cela passe aussi par la création des postes et recrutements nécessaires. La rentrée sera tendue notamment dans les départements déficitaires. Cette mobilisation passera par l’action.

Agir pour une école ambitieuse Effectifs, programmes, plus de maîtres que de classes, scolarisation des moins de trois ans, formation initiale et continue, RASED, direction et fonctionnement de l’école, Éducation prioritaire… Sur tous ces sujets, des améliorations concrètes sont indispensables et urgentes. Elles ne se feront qu’en s’appuyant sur l’expertise des enseignants. Les enseignants doivent être associés, consultés et impliqués dans un bilan des programmes de 2008 et dans l’élaboration des nouveaux. Le SNUIPP-FSU revendique une journée banalisée.

Agir pour améliorer nos conditions de travail Les conditions d’exercice du métier se sont fortement dégradées ces dernières années. Classes surchargées, pressions hiérarchiques, injonctions, allongement de carrière, remplacement... Cela doit cesser. Le SNUipp-FSU continuera d’informer et de mobiliser sur ces sujets.

Agir pour une réécriture du décret sur les rythmes Le SNUipp-FSU poursuit dès maintenant et à la rentrée, sa démarche combative pour une réforme qui concilie réussite des élèves, conditions de travail des enseignants et transformation de l’école. La réécriture du décret est indispensable.

Agir pour reconquérir les droits des personnels Mutations, temps partiels, disponibilités, formations, indemnités diverses... Les droits sont attaqués, c’est inacceptable. Le SNUipp-FSU doit continuer d’agir pour les faire avancer.

Agir pour reconquérir nos droits syndicaux Le SNUipp-FSU s’adressera de nouveau au ministre pour que le décret fonction publique se décline dans l’éducation nationale : la tenue des RIS sur le temps élèves doit être possible, le SMA doit être supprimé. Le SNUipp-FSU mènera une campagne active pour la défense et la reconquête de tous les droits syndicaux.

Agir pour une revalorisation de tous les personnels Les campagnes menées par le SNUipp-FSU ont permis de mettre en évidence le déclassement salarial des enseignants. Des mesures significatives sont à prendre d’urgence. Le SNUipp-FSU avec la profession portera ses exigences dans les discussions à venir.

  • Tous ces combats ne pourront se mener sans nos collègues. Dès la rentrée, le SNUipp-FSU continuera d’utiliser tous les moyens pour aller à leur rencontre (RIS, AG, campagnes diverses, stages, visites d’école, pétitions…). Ces initiatives doivent être l’occasion d’informer, de recueillir l’avis des enseignants et de construire avec eux les modalités d’action, quelles qu’elles soient, afin de peser et se mobiliser pour obtenir des avancées sur tous ces sujets.

VOYONS GRAND POUR L’ECOLE, SES ELEVES ET SES PERSONNELS !

Continuons d’être ambitieux, inventifs, exigeants et combatifs !

Motion retraite : Agir pour nos retraites

Le rapport Moreau a envoyé un très mauvais signal et présage. S’il était repris, il constituerait une attaque frontale sur les droits des actifs et des retraités. Nous n’accepterons aucun nouveau recul. La reconquête des droits est possible et nécessaire. Il nous faudra convaincre que d’autres financements sont possibles pour permettre à tous les salariés et aux retraités du pays de bénéficier d’un système de retraite par répartition plus juste.

Le SNUipp, avec la FSU s’engage à tout mettre en œuvre, dès cette fin d’année scolaire, pour créer les conditions de la mobilisation des actifs et des retraités pour la rentrée dans le cadre unitaire le plus large...

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.