www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
14 décembre 2012

Loi d’orientation : Refondation de l’école ou continuité ?

Communiqué du SNUipp-FSU 81

Refondation de l’école ou continuité ?

Pour le SNUipp-FSU 81, la refondation de l’École n’aura pas mis longtemps à se dégonfler : l’ambitieux projet a laissé place à une mascarade qui, au fil des jours, se révèle comme une véritable usine à gaz, tant pour les élèves que pour les enseignants. Qui va trouver son compte dans un projet qui fluctue au rythme des lobbys de toutes sortes, alors même que ceux qui font l’école n’ont pas été consultés ?

Aujourd’hui, le projet de refonte des rythmes scolaires voit s’éloigner l’intérêt des élèves et accentuera la pénibilité pour les enseignants, sans aucune contrepartie.

De plus, le dialogue social érigé en méthode pour la refondation de l’Ecole par le ministre de l’Education nationale accumule les ratés. Après avoir pris connaissance du projet de Loi d’orientation et de programmation de l’Ecole sur les sites d’information en ligne, le SNUipp-FSU découvre l’agenda des chantiers éducatifs de la Refondation sur BFM/TV et sur France Inter !

Le ministre semble préférer les plans de communication à la méthode sereine et constructive de la concertation.

La teneur du projet ne dissipe aucune crainte sur l’avenir de l’école, car des pans entiers restent dans la droite ligne de ce qui a été fait auparavant :

  • La logique du socle commun et du LPC perdurent.
  • Les RASED ont disparu définitivement.
  • Les réseaux ECLAIR continuent.
  • La formation est remise en place mais avec des étudiants utilisés comme moyens d’enseignement et payés à 700€/mois
  • Pas de diminution du temps de service des enseignants, pas de reconnaissance du travail invisible, pas de compensation financière envisagée.
  • Notre pouvoir d’achat continue de s’effondrer avec le gel des salaires, les augmentations de prélèvements et de TVA, le maintien du jour de carence.
  • Pas de suppression claire de l’APE (Aide Personnalisée aux Élèves). La dénomination change, mais l’idée demeure.
  • Nos droits syndicaux restent bafoués avec le Service Minimum d’Accueil, l’organisation des Réunions d’informations syndicales entravée.

De même, la refonte des rythmes sans cadrage national, avec un choix final laissé aux collectivités locales qui va désorganiser tout le système scolaire est tout simplement inacceptable.

Le SNUipp-FSU 81 estime que les annonces ministérielles sont bien en deçà des attentes portées par les enseigantEs, voire qu’elles portent atteinte à la cohésion de l’Éducation nationale, et qu’il est temps de passer à d’autres modes d’action, autour de l’unité et du rassemblement de la profession.

 

29 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.