www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
26 octobre 2012

Compte rendu Groupe de travail du 25 octobre 2012

Postes fragiles au mouvement et bonification ; postes à œuvres, 2nde phase mouvement, situations des enseignantEs en difficulté, temps partiel à 80 %

Postes fragiles au mouvement

L’objet de ce groupe de travail était de revoir la liste des postes dits fragiles qui ouvrent droit à une bonification en point pour le mouvement départemental. A l’origine, les postes ciblés remplissaient à l’époque 2 critères de difficulté : la situation en zone rurale isolée et un problème d’instabilité récurrente des personnels enseignants. La situation nécessitait d’être revu au regard de la situation actuelle. 3 éléments devraient revus comme suit :

  • La bonification : suite à la proposition du SNUipp-FSU, elle devrait être harmonisée pour l’ensemble des postes : fragiles, ECLAIR, APV, postes spécialisés occupés à TP par des collègues non spécialisés :

3 points pour 3 ans, 4 points pour 4 ans, 7 points à partir de 5 ans.

  • La liste des postes fragiles devrait être étendue à des postes qui sont régulièrement vacants en 3ème phase voire en 2nde phase, d’autres devraient en être enlevés car il n’y a plus de problème d’instabilité ou ce ne sont plus des classes uniques :
Postes fragiles en zone rurale classe unique hors RPI Postes fragiles en zone rurale : hors classe unique Postes fragiles spécialisés
DONNAZAC LE MASNAU MASSUGUIES IEM CASTRES Lardaillé
ITZAC MASSALS IME CASTRES Lostange
MILHARS MOULIN MAGESIME FLORENTIN Chanterac
LE VERDIER MOULIN MAGES La TrivalleITEP VIANE Le Briol
ARFONS
  • Les postes de titulaires remplaçants qui connaissent un problème d’instabilité devraient être implantés dans des villes moins isolées : BD Lacaune, BD Labastide Rouairoux, ZIL Lacaune, ZIL Brassac. Pour ces collègues qui habitent le plus souvent loin de ces villes cela leur permettra de percevoir une ISSR plus importante.

Postes à œuvre

Le DASEN a signé dernièrement des conventions avec les associations. Il revoit le mode de nomination des personnels. Le SNUipp-FSU reste opposé au principe de couplage entre un poste de fonctionnaire et un travail bénévole pour une association. Il renouvelle sa proposition de permettre à tout collègue qui le souhaite de signer une charte avec une association et l’EN, indépendamment du poste occupé ou demandé, et de bénéficier d’une bonification pour le mouvement (3, 4, 7 points pour 3, 4, 5 ans et plus sur le poste). Un groupe de travail sera organisé prochainement, il sera l’occasion pour nous de rappeler nos positions et propositions et de soulever quelques problèmes dans les nouvelles modalités du DASEN.

Aménagement de la 2nde phase

Notre proposition de possibilité de bascule sur la 3ème phase fera elle aussi l’objet d’une groupe de travail ultérieur.

Situations des enseignants en difficulté

Le DASEN souhaite éviter de traiter ces situations dans le cadre du mouvement par le déplacement des collègues concernés. Il envisage quelques pistes d’ « aides » qui viendraient en amont :

  • Suivi par un conseiller mobilité carrière du rectorat
  • Accompagnement par un conseiller pédagogique
  • Formation continue

Pour le SNUipp-FSU, ces réponses ne peuvent convenir en l’état car elles ne peuvent être efficace dans le cadre budgétaire qui reste plus que limité : la formation continue n’existe quasiment plus, les conseillers pédagogiques ont une charge de travail qui ne cesse de s’accroître elle aussi... ne resterait plus que la solution de prendre la porte !

Temps partiel à 80 %

Un groupe de travail était prévu le 15 novembre. Le DASEN souhaite le reporter dans l’attente des décisions concernant la semaine à 4,5 jours qui pourrait déterminer de nouvelles quotités de temps partiel.

 

40 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.