www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires. 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
22 mars 2012

Compte-rendu du groupe de travail sur la circulaire mouvement et sur la préparation du mouvement 2012

Informations importantes pour toutEs les participantEs au mouvement : 5 nouveaux postes d’animation éducative ré ouverts par le DA-SEN sous la pression du Préfet. Autres infos concernant le mouvement, les congés formation et les inéats-exéats
Postes à œuvres

Les 5 postes à œuvres re-fléchés sont :

  • Gaillac : Louise Michel élémentaire
  • Payrin Augmontel élémentaire
  • Castres : La Pause élémentaire
  • Castres : Villegoudou maternelle
  • Naves élémentaire.

Ces postes ne sont plus accessibles sans l’aval des associations. Ce sont 5 postes de moins accessibles au barème, seul garant de l’équité entre tous les personnels.

Le SNUipp-FSU a dénoncé ce passage en force alors que de nombreux collègues ont déjà déposé leurs vœux. Celles et ceux qui avaient candidaté sur ces postes ne peuvent que se sentir flouéEs.

L’Education est la seule administration du département qui n’est pas sous l’autorité du Préfet mais sous celle du Recteur et du Ministre. Le DA-SEN a dénoncé les pressions préfectorales sur la gestion de l’Education Nationale dans le Tarn néanmoins il a obtempéré au détriment des droits des personnels.

Le DA-SEN a justifié ce groupe de travail afin de revoir les conditions de nomination sur les postes d’animation éducative (postes à œuvre). En effet, au vu des premières demandes au mouvement des anciens membres des RASED, la banalisation de ces 5 postes ne se justifiait plus selon ses dires.

Le DA-SEN a convoqué les déléguesEs du personnel en urgence afin de nous annoncer qu’il modifiait l’actuelle circulaire du mouvement alors même que les collègues ont déjà commencé à remplir leur fiche de vœux.

L’inadmissible est à son comble : expliquer aux collègues que sous la pression politique et du préfet les 5 postes à œuvre banalisés sont en une semaine redevenus fléchés échappant à nouveau à la règle commune.

Le SNUipp-FSU a dénoncé la réouverture des ces 5 postes sous la pression du Préfet. Dans une année où le mouvement est restreint suite aux suppressions de postes, ce sont autant de postes vacants retirés aux personnels.

Pour le SNUipp-FSU on ne change pas les règles du jeu en plein match !!!! Nous avons réaffirmé notre soutien aux associations d’éducation populaire, au travail réalisé par leurs militants tout en refusant que ces associations nomment les personnels en dehors des règles du barème.

Pour l’année prochaine nous avons fait la proposition suivante pour la promotion des œuvres d’éducation populaire et le renforcement du bénévolat enseignant.

Le SNUipp-FSU, membre de la JPA, a toujours été profondément attaché aux principes de la laïcité, et aux associations d’éducation populaire qui la promeuvent. Pour autant, le principe des postes à œuvre dans le Tarn, n’est pas admissible pour le SNUipp-FSU :

  • il n’est pas normal qu’une association de droit privé décide de la nomination d’un fonctionnaire d’état.
  • ils sont attribués en dehors de la règle commune du mouvement, sur des critères subjectifs, rompant en cela l’égalité entre les fonctionnaires pour l’accès aux mutations intra-départementales.
  • il n’existe aucune transparence sur les modalités de choix des candidats, seul le nom de la personne nommée sur le poste est communiqué en CAPD il n’y a aucune information sur les autres candidatures, ni sur les critères pour retenir ou évincer les candidats.
  • En outre, par leur nombre important (une quarantaine il y a encore quelques années) ils grèvent les possibilités de mutations intra-départementales chaque année, à tel point que le DA-SEN du Tarn a choisi d’en supprimer un nombre conséquent dans des conditions très perturbantes pour les personnels, et le fonctionnement des œuvres.

Un autre constat ne nous laisse pas indifférent : l’implantation principalement urbaine de ces postes. A l’origine, ces postes ont été implantés pour répondre aux besoins d’animations péri-scolaires, dans des communes où les élus ne voulaient ou ne pouvaient pas mettre en place ces activités. Les associations avaient alors un rôle important pour favoriser le développement du sport et de la culture dans des milieux qui en étaient privés. Elles remplissaient en cela leur rôle d’éducation populaire.

Pour toutes ces raisons, le SNUipp-FSU propose un nouveau fonctionnement :

  • plus équitable pour l’ensemble des personnels,
  • qui ne soumet pas les collègues bénévoles aux aléas de la carte scolaire
  • qui ouvre aux associations un nombre plus important de bénévoles.
  • La création d’une règle claire et transparente :

Tout enseignant du département, nommé à titre provisoire ou définitif, peut bénéficier d’une majoration de points au barème du mouvement, s’il a passé un contrat de bénévolat avec une des associations d’éducation populaire EEF, Francas, FOL, FFMJC, et s’est engagé pour au moins 3 ans.

Nous proposons la majoration du barème suivante : 3 points pour 3 ans ,4 points pour 4 ans, 5 points pour 5 ans.

Mouvement (priorités), congés formation, Inéat-Exéat

Suite aux remontées des collègues, au cours de nos réunions préparatoires au mouvement et aussi en direction de l’administration, des évolutions ont été actées pour le recasement des collègues victimes d’une mesure de carte scolaire :

  • Les maitres E ou G qui souhaitent candidater sur un poste ASH en vœu 1 gardent la priorité en vœu n°2 sur un poste de même catégorie.
  • Les IMF, BD, ZIL, TRS dont le poste ferme sont prioritaires sur tous les postes d’adjoints (mat et élem) de leur école en vœu 1, de leur commune en vœu 2, de leur zone en vœu 3

Nous avons également fait les propositions suivantes :

  • Congés formation :
  1. Demande de 50 points pour tous les collègues touchés par une fermeture et non seulement pour les enseignantEs de RASED : refus du DA-SEN
  2. Demande de renouvellement de la possibilité de congé fractionné : refus du DA-SEN
  • Inéat / Exéat : Le SNUipp-FSU a demandé l’envoi d’une circulaire sur les démarches à accomplir pour demander un Inéat-Exéat : accord du DA-SEN

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.