www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
29 janvier 2012

Compte rendu du CTSD pour la rentrée 2012

Après lecture de notre motion dans laquelle nous avons dénoncé la décision de retirer 34 postes au département du Tarn avec un maintien du nombre de classes, la destruction des RASED, la remise en cause du fonctionnement des RRS et des RER qui n’auront plus qu’un demi-poste d’animateur, l’Inspecteur d’Académie a confirmé le maintien des seuils fixés l’an passé

Carte scolaire : compte rendu du Comité Technique Spécial Départemental

  • 31 élèves en maternelle, 28 en élémentaire dans le cas général
  • 27 élèves en maternelle, 25 en élémentaire en RAR, RRS, Zone Urbaine Sensible et zone de montagne

S’il s’en était tenu à ces seuls critères il n’aurait ouvert que 12 classes et fermé 12 classes.

Le SNUipp-FSU a rappelé ses exigences en matière de moyenne par classe dans les écoles :

  • pas plus de 25 élèves en maternelle comme en élémentaire dans le cas général
  • pas plus de 23 élèves en maternelle comme en élémentaire en RAR, RRS, Zone Urbaine Sensible et zone de montagne
  • scolarisation des élèves de 2 ans dont les parents le souhaitent
  • Comptage des 2, 3, et 4 ans pour l’étude de l’ouverture d’une deuxième classe là où il n’y a qu’une classe unique L’IA précise que le nombre de classes à la rentrée 2011 était de 1256 et qu’il sera identique à la rentrée 2012. Il doit supprimer 34 postes dans ce que le Recteur nomme les « hors la classe » avec :
  • suppression des RASED, fermeture de tous les postes E (26) et G (17), et réouverture de 9 postes G et de 9 postes E
  • suppression de 4 postes de titulaires remplaçants
  • suppression de 2 X 0,5 postes coordonnateurs RRS
  • suppression de 4 X 0,5 postes coordonnateurs RER
  • suppression de 4 X 0,25 postes décharge Maîtres formateurs
  • suppression de 2 X 0,25 décharges directrices/eurs accordées pour 1 an suite à fermetures de postes
  • suppression de 0,5 poste dans les établissements spécialisés

Toutes les propositions d’ouvertures et de fermetures restent valables, mais de nouvelles propositions seront faites pour le prochain CTSD qui se tiendra vendredi 3 février à 9 heures

Pour consulter les propositions d’ouvertures défendues par le SNUipp-FSU : CLIQUEZ ICI

Quant aux « Ouvertures Conditionnelles » et des « Fermetures Conditionnelles », ce ne sont que des effets d’annonce, en effet :

  • les « Ouvertures Conditionnelles » n’auront pas lieu avant septembre et seulement après comptage des élèves le jour de la rentrée. Cela veut dire que la scolarisation des 2 ans en RAR ou des 2/3/4 ans en classe unique ne sera possible que si l’ouverture est prononcée après la rentrée ; Les parents vont donc devoir trouver un mode de garde au cas où et l’abandonner si ouverture est effective. C’est une conception du Service Public qui est plus au service du budget que des usagers
  • Les « Fermetures Conditionnelles » auront bien lieu avec une possibilité de réouverture à la rentrée. En faisant miroiter une ouverture à la rentrée l’IA espère que la colère des parents et des profs, en période électorale, sera atténuée.

Le SNUipp-FSU a dénoncé la différence entre les chiffres de l’administration et les prévisions des écoles.

  • Des corrections ont été portées par des IEN sans qu’on en comprenne le sens si ce n’est pour avoir une moyenne en-dessous des seuils de l’IA après fermeture.
  • Le SNUipp-FSU a dénoncé le gâchis que représentait la fermeture des RASED : ce sont 40 ans de formation des enseignants, d’implication des personnels qui sont jetés aux oubliettes. Les personnels sont amers du peu de cas qui est fait de leur implication.

L’IA propose des pistes de reclassement des maîtres E et G sur des postes spécialisés vacants :

  • 8 postes D (Déficients intellectuels)
  • 8,5 postes F (SEGPA)
  • 1 poste C (Handicap Moteur)
  • Les personnels titulaires d’un CAPASH qui choisiraient ces postes, dans le cadre du mouvement avec un barème augmenté des 10 points de « fermeture de poste » ? pourront passer un CAPASH dans la nouvelle spécialité sans présenter un mémoire mais avec une séance en classe et un entretien, ce qui est prévu par les textes. S’ils souhaitent reprendre une classe, une formation individualisée leur sera proposée s’ils le souhaitent dès juin 2012.

Les nouvelles missions des « RASED » ne sont pas encore définitivement fixées pour celles et ceux qui obtiendront 1 des 9 postes E et G qui seront ré ouverts.

  • Le SNUipp-FSU a demandé le blocage des postes E et G jusqu’à la rentrée pour pouvoir répondre à une nouvelle politique de l’Éducation qui pourrait se mettre en place suite aux élections avec de nouveaux moyens budgétaires.
  • L’IA n’obéit qu’au pouvoir en place et souhaite donc mettre en place la casse des RASED.
  • Postes spécialisés en établissements : Dans le cadre du barème par convention avec les établissements le nombre d’élèves par enseignant est de : 7 en IME, 6 en ITEP, 5 en Hôpital de jour : 5 élèves

Remplacements :

  • Pour l’IA les titulaires remplaçants ne doivent servir que pour remplacer les congés maladie, maternité et la formation continue.
  • Certains sont sur des compléments de temps partiels ou sur des postes libérés par des personnels en disponibilité sur autorisation. Solution de l’IA : limiter les disponibilités et les temps partiels sur autorisation

Le SNUipp-FSU a dénoncé cette logique purement comptable qui ne tient aucun compte de ce que devrait être une gestion personnels qui est devenue la gestion des ressources humaines.

  • Les collègues qui décident de travailler à temps partiel le font pour aménager leur vie de famille et rendre supportable le couple vie privée / vie professionnelle en la payant par des sacrifices financiers. Nos salaires ne font pas de nous des rentiers. Refuser ces aménagements pourrait se compenser par plus de congés maladie et ne résoudrait en rien le problème
  • Refuser des disponibilités ne laissera aux collègues que le choix entre la démission ou un travail « forcé » qui ne sera pas gage d’efficacité.
Le SNUipp a demandé la réunion du Comité Hygiène et Sécurité – Conditions de Travail créé en novembre 2011 pour étudier la souffrance au travail des personnels. L’IA a repoussé sa réunion fin mars : le meilleurs moyens de réglé les problèmes serait-il de fermer les yeux ?

Le CTSD s’est terminé par le vote unanime des organisations syndicales contre les propositions de l’administration.

  • Un nouveau CTSD est convoqué le vendredi 3 février à 9 heures avec de nouvelles propositions que nous vous ferons parvenir dès réception.

Pour nous opposer à ces mesures de casse de l’École et imposer dans le débat des présidentielles nos revendications pour un vrai Service Public d’Éducation :

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE MARDI 31 JANVIER ET EN MANIF à TOULOUSE

Les éluEs du SNUipp-FSU au CTSD

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.