www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Tarn 81

Vous êtes actuellement : Ecole  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {}
29 septembre 2011

Suppressions de postes : à quelle sauce vont être mangés les 14000 postes pour 2012

Le ministère de l’Éducation nationale a précisé mercredi soir la répartition des 14.000 postes qui seront supprimés à la rentrée prochaine dans le cadre du budget 2012, soit 5700 pour le primaire.

Répartition des suppressions de postes :

  • 5.700 postes d’enseignants dans les écoles primaires publiques.
  • 6.550 postes d’enseignants dans les collèges et lycées publics.
  • 400 postes au sein des personnels administratifs de l’Éducation nationale.
  • 1.350 postes dans l’enseignement privé sous contrat.

Au ministère, on précise que les "leviers" pour supprimer ces postes seront les mêmes que l’an dernier :

  • Possible augmentation de la taille des classes dans les écoles et collèges (hors éducation prioritaire, où le "plafond" d’élèves par classe est "réglementairement" fixé à 25 dans les écoles et les collèges, a-t-on rappelé).
  • Les enseignants affectés hors des classes (il en reste "20.000 dans le premier degré", dont les "Rased" spécialisés dans la lutte contre l’échec scolaire).
  • Disparition progressive des intervenants extérieures de langues étrangères dans les écoles primaires.
  • Regroupements d’établissements, diminution des décharges de services d’enseignement, adaptation de l’offre de formation des lycées généraux et professionnels par exemple en mutualisant des options rares.
  • Poursuite de la diminution de la scolarisation en maternelle des enfants âgés de deux à trois ans.
  • Suppressions de postes d’enseignants remplaçants.
  • "Rationalisation" des moyens en personnels administratifs.

En plus de l’an dernier, le ministère a aussi évoqué des possibilités de suppressions de postes dans des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et dans des BTS (brevets de techniciens supérieurs).

Communiqué de presse du SNUipp-FSU :

Budget 2012 : Copie à revoir pour l’école

La répartition des 14 000 suppressions de postes dans l’Education programmées au prochain budget est désormais connue. Pour le primaire, le ministre envisage de supprimer 5 700 postes d’enseignants. Le gouvernement poursuit son plan d’asphyxie de l’école. On est bien loin de la promesse de Nicolas Sarkozy de sanctuariser l’école maternelle et élémentaire.

A l’épreuve du réel, qu’en sera t-il de l’engagement du chef de l’Etat de ne procéder à aucune suppression nette de classes ? Sur le terrain, l’équation des fermetures de postes s’annonce insoutenable, surtout dans certains départements. Pour épargner les classes maternelles et élémentaires, les Inspecteurs d’Académie en charge des opérations de carte scolaire vont devoir s’attaquer aux autres ressources : hausse du nombre d’élèves par classe, postes de Rased, de remplaçants, d’intervenants extérieures de langues étrangères. La scolarisation en maternelle sera à nouveau dans l’oeil du cyclone : renoncement à la scolarisation des moins de 3 ans, hausse des effectifs. Et si le compte n’y est toujours pas, le rabot concernera les postes classes entraînant la poursuite de l’augmentation de la taille des classes.

Cette politique est inacceptable. Elle dégradera les conditions d’apprentissages des élèves, réduira les possibilités d’aide à ceux qui éprouvent des difficultés scolaires, aggravant encore les conditions de travail des enseignants.

Les parlementaires qui doivent examiner le budget 2012 engageront leur responsabilité devant tous les français et notamment devant la communauté éducative qui s’est fortement mobilisée le 27 septembre dernier contre les suppressions de postes dans l’Education. Il est encore temps d’agir. Le SNUipp-FSU demande aux parlementaires de revoir la copie du gouvernement. Dans les départements, les enseignants sont invités à interpeler leurs élus. Le projet de loi de finance doit être amendé et les 14 000 suppressions de postes dans l’Education nationale annulées.

Paris, le 29 septembre 2011

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp du Tarn 201 rue Jarlard, 81000 Albi

tél : 05 63 38 44 34 @ : snu81@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Tarn 81, tous droits réservés.